Aleksandr Pavlovitch Aleksandrov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aleksandrov.
image illustrant l’astronautique
Cet article est une ébauche concernant l’astronautique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Aleksandr Aleksandrov
Image illustrative de l'article Aleksandr Pavlovitch Aleksandrov

Nationalité Drapeau de l'URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Naissance (73 ans)
Moscou, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Durée cumulée des missions 309 j 18 h 2 min
Sélection 4e groupe civil (NPOE-4), 1978
Mission(s) Soyouz T-9
Saliout 7 – EO-2
Mir EO-2 (Soyouz TM-3)
Insigne Soyuz T-9 mission patch.png Soyuz TM-3 mission patch.svg

Aleksandr Pavlovitch Aleksandrov (en russe : Александр Павлович Александров) est un cosmonaute soviétique[1], né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Moscou, il est diplômé de la faculté Baumann de Moscou en 1969 avec un doctorat spécialisé dans les commandes de direction de vaisseau spatial.

Il a été choisi comme cosmonaute le .

Missions réalisées[modifier | modifier le code]

Après fait partie de l'équipage de réserve pour Soyouz T-8, il a volé comme ingénieur de vol sur Soyouz T-9, le , faisant partie de la mission Saliout 7 – EO-2, revenant sur Terre le .

De nouveau doublure pour les vols Soyouz T-13 et Soyouz T-15, il a effectué son deuxième vol sur Soyouz TM-3 le , lancé en direction de Mir. Il atterrit le .

Au total, il passa plus de 309 jours 18 dans l'espace.

Il a démissionné de l'équipe de cosmonautes le quand il est devenu chef du groupe des cosmonautes du NPOE.

Depuis 1996, il est directeur en chef des essais de vols du RKKE.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Citoyen soviétique de nationalité russe, selon sa fiche biographique sur le site www.warheroes.ru.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :