Borá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bora (homonymie).

Borá
Blason de Borá
Héraldique
Borá
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Microrégion d'Assis
État État de São Paulo São Paulo
Maire Wilson Ferrera Costa (PT)
Fuseau horaire UTC-3
Démographie
Gentilé boraense
Population 838 hab.[1] (2016)
Densité 7,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 22° 16′ 12″ sud, 50° 32′ 02″ ouest
Altitude 582 m
Superficie 11 866,9 ha = 118,669 km2
Divers
Date de fondation
1964
Localisation
Localisation de Borá
Localisation de Borá sur une carte
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Borá
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Borá

Borá est une municipalité brésilienne de l'intérieur de l'État de São Paulo. Selon les estimations de l'Institut brésilien de géographie et de statistiques (IBGE), sa population était de 838 habitants en 2016[2]. Jusqu'en 2014, Borá était considérée comme la municipalité la moins peuplée du pays[3]. À partir de cette année, elle passa en seconde position perdant pour Serra da Saudade au Minas Gerais, la plus petite municipalité avec 818 habitants en 2015[4].

Aux élections de 2014, Borá enregistra 806 voix valables, pour un total de 835 habitants[5]. Aux mêmes élections, Serra da Saudade enregistra 697 voix valables, pour un total de 822 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le début du peuplement de Borá eut lieu aux environs de 1918 quand les membres de la famille Vedovatti, parcourant les eaux du Borá, se rendirent à Sapezal, cité où ils avaient un commerce d'aliments. En 1919, les familles portugaises de Manoel Antônio de Souza, Antônio Caldas e Antônio Troncoso, construisirent leurs résidences au campement des ingénieurs situé dans la propriété de Dionízio Zirondi. La municipalité leur doit l'ouverture des premiers sentiers reliant le District de Sapezal à la municipalité de Paraguaçu Paulista. À la fin de 1923, José da Costa Pinto, fit don d'un alqueire de ses terres, qui se situaient au centre des propriétés, pour la construction de la chapelle Santo Antônio de Borá, comme la localité fut connue. En mars 1965, Borá fut élevé au rang de municipalité[6].

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Rio do Peixe

Démographie[modifier | modifier le code]

Donnée du recensement - 2000

(Source: IPEADATA

Transports[modifier | modifier le code]

Routes

Curiosités[modifier | modifier le code]

En 2011, la cité eut le plus grand indice de pénétration dans le Facebook au Brésil: 93 % de sa population âgée de plus de treize ans était connectée au réseau social. Ce record est dû à une campagne de marketing réalisée à Bora par une marque de bonbons qui créa les profils[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IBGE
  2. (pt) « IBGE/Cidades@ São Paulo >>Bora » (consulté le 29 juillet 2017)
  3. (pt) « Conheça um pouco mais sobre Borá, menor cidade do Brasil » (consulté le 29 juillet 2017)
  4. (pt) « IBGE/cidades@ Minas>>Serra da Saudade » (consulté le 29 juillet 2017)
  5. (pt) « São Paulo » Borá » representação política - 2014 » (consulté le 29 juillet 2017)
  6. (pt) « IBGE/Cidades@ São Paulo@>>Bora>>historico » (consulté le 29 juillet 2017)
  7. (pt) Vinicius Aguari, « Menor cidade do Brasil bate recorde de penetração no Facebook », Exame,‎ (lire en ligne)