Bolong (dinosaure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bolong.

Bolong (signifiant littéralement « petit dragon ») est un genre de dinosaure iguanodonte découvert en Chine dans la formation de Yixian (Ouest du Liaoning) datant du Crétacé inférieur[1]. Il vivait voici environ 125 millions d'années au début de l'Aptien[1].

Découverte et dénomination[modifier | modifier le code]

Son nom lui a été donné en 2010 par Wu Wen-hao, Pascal Godefroit et Dong-yu Hu, et la seule espèce connue (l'espèce type) est Bolong yixianensis[1]. Le nom du genre vient du chinois Bao, « petit », et de lung, « dragon », ce qui fait référence à sa petite taille. Le nom de l'espèce fait allusion à la formation de Yixian qui est l'endroit du Liaoning où il a été découvert[1]. Le fossile holotype, YHZ- 001, se compose d'un crâne avec des mâchoires inférieures dont il manque une partie centrale. Le fossile a été fortement écrasé[1].

En 2013 on a décrit un deuxième échantillon, ZMNH-M8812, composé du squelette presque complet d'un très jeune animal. Il a été découvert par un paysan dans le village de Xitaizhi[2].

Description[modifier | modifier le code]

Bolong était un animal relativement petit avec une longueur estimée à plusieurs mètres et un poids à 200 kg. La tête est convexe et assez trapue avec une mâchoire inférieure puissante. Les dents sont relativement grandes. Les différentes autapomorphies (traits dérivés uniques) qu'on a pu établir sont : une cavité à l'interface de l'os lacrymal, l'os maxillaire, la branche arrière de l'os préfrontal, constituant une cavité avant-arrière profondeur au-dessus des bords de l'orbite de l'œil prise, la saillie inférieure de l'os prédentaire s'étendant vers l'arrière parallèlement au bord inférieur, l'interface de l'os prédentaire qui occupe moins de deux tiers de la hauteur de la dentition de sorte que l'extrémité avant de celle-ci dépasse d'un tiers l'os prédentaire, et que les dents dans le maxillaire ont des couronnes dentaires dont l'arête principale se courbe à l'extrémité de la dent[1].

Le second échantillon a montré une autre autapomorphie : l'intérieur des dents maxillaires est épaissi et clos à partir des bords tranchants avant et arrière et est divisé en deux par un rebord vertical impressionnant[2].

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Ceux qui l'ont décrit ont placé Bolong parmi les hadrosauroïdés. Il aurait été l'un des hadrosauroïdés les plus basaux trouvés en Asie[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) Wu Wen-hao, Pascal Godefroit et Hu Dong-yu, Bolong yixianensis gen. et sp. nov A new Iguanodontoid dinosaur from the Yixian Formation of Western Liaoning, Chine, Geology and Resources, 19 (2): 127–133
  2. a et b (en) « An early juvenile specimen of Bolong yixianensis (Ornithopoda: Iguanodontia) from the Lower Cretaceous of Ningcheng County, Nei Mongol, China »

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]