Formation d'Yixian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La formation d'Yixian est une formation géologique d'âge Crétacé inférieur qui affleure dans la province de Liaoning (et en particulier dans la région de la ville-préfecture de Jinzhou), située dans l'est de la Chine.

Elle est célèbre pour ses fossiles, souvent très bien conservés, en particulier ceux d'oiseaux primitifs et de dinosaures théropodes[1]. C'est la principale formation géologique ayant enregistré, grâce à ses fossiles, le réputé biote de Jehol.

Historique[modifier | modifier le code]

La formation d'Yixian représente la partie inférieure du « groupe de Jehol » défini par Gu en 1962 et 1963 comme un ensemble de formations géologiques incluant les différentes « couches de Jehol » : charbons, schistes bitumineux et roches volcaniques[2].

Elle est superposée aux couches (plus anciennes) de Daohugou (« Daohugou beds »), dont l'âge est mal connu (Jurassique ou Crétacé inférieur). Ces niveaux sont parfois intégrés dans le groupe de Jehol.

La formation d'Yixian est elle-même surmontée par les formations géologiques de Jiufotang et de Fuxin[3].

Description[modifier | modifier le code]

C'est une séquence d'alternance de dépôts d'environnements marins et non-marins (fluvio-lacustre et volcanique -tufs, laves et pyroclastites-). Il s'agit de grès et de siltstones intercalés avec de nombreux niveaux d'argiles et de calcaires fins, admettant de fréquents intervalles de roches volcaniques. Leur datation est contrainte à la fois par la biostratigraphie des fossiles marins et par les datations radiométriques des niveaux volcaniques[4].

Subdivisions stratigraphiques et datations[modifier | modifier le code]

La formation d'Yixian montre la succession stratigraphiques suivante, des niveaux les plus récents aux plus anciens, avec, lorsqu'elles sont disponibles, les datations radiométriques obtenues par S. C. et ses collègues en 2009[5] :

  • couches de Jingangshan[8] (122,1 Ma (millions d'années)) ;
  • couches de Dawangzhangzi ;
  • couches de Lujiatun (123,2 Ma)[10] ;
  • couches de Jianshangou (124,1 Ma) ;
  • basalte de base (129,7 Ma).

Selon ces publications la formation d'Yixian serait datée entre 122,1 et 129,7 Ma, soit de l'Aptien inférieur à l'Hauterivien terminal. Ceci est conforme avec une datation mesurée dans la formation sous-jacente de d'Huajiying à 130,7 Ma (millions d'années), de l'Hauterivien supérieur[11],[12].

Formations lithostratigraphiques du Crétacé inférieur du « groupe de Jehol » du nord-est de la Chine .
Formations géologiques Étages Datations en Ma
Crétacé inférieur Formation de Jiufotang Aptien inférieur 120,3 ± 0,7 Ma[13]
Formation d'Yixian Aptien inférieur à
Hauterivien terminal
122,1 à 129,7 Ma[5]
Formation d'Huajiying Hauterivien supérieur 130,7 Ma
[11],[12]

Paléobiote de Jehol[modifier | modifier le code]

L'ensemble des trois principales formations géologiques du « Groupe de Jehol » a enregistré dans ses sédiments les fossiles de la faune et la flore qui vivaient à cette époque, ce paléo-écosystème est connu sous le nom de biote ou paléobiote de Jehol[4].

Article détaillé : Biote de Jehol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fucheng Zhang et Zhonghe Zhou, « A Primitive Enantiornithine Bird and the Origin of Feathers », Science, vol. 290, no 5498,‎ , p. 1955–1959 (PMID 11110660, DOI 10.1126/science.290.5498.1955, Bibcode 2000Sci...290.1955Z)
  2. (en) Gu, Z.W. (1983) "On the boundary of non-marine Jurassic and Cretaceous in China" in: "Nanjing Institute of Geology and Paleontology, Academica Sinica" "Stratigraphical Chart in China with Explanatory Text" Science Press, Beijing 1983:65–82
  3. (en) Jingeng Sha, « Cretaceous Stratigraphy of northeast China: non-marine and marine correlation », Cretaceous Research, vol. 28, no 2,‎ , p. 146–170 (DOI 10.1016/j.cretres.2006.12.002)
  4. a et b (en) Jin, F., Zhang, F.C., Li, Z.H., Zhang, J.Y., Li, C. and Zhou, Z.H. (2008). "On the horizon of Protopteryx and the early vertebrate fossil assemblages of the Jehol Biota." Chinese Science Bulletin, 53(18): 2820-2827
  5. a et b (en) S. C. Chang, H. Zhang, P. R. Renne et Y. Fang, « High-precision 40Ar/39Ar age for the Jehol Biota », Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology, vol. 280, no 1,‎ , p. 94–104 (DOI 10.1016/j.palaeo.2009.06.021)
  6. (en) Chiappe, L.M., Ji, S.A., Ji, Q., and Norell, M.A. (1999). "Anatomy and systematics of the Confuciusornithidae (Aves) from the Mesozoic of North-eastern China." Bulletin of the American Museum of Natural History, 1999.
  7. (en) P. Chen, Q. Wang, H. Zhang, M. Cao, W. Li, S. Wu et Y. Shen, « Jianshangou Bed of the Yixian Formation in west Liaoning, China », Science in China Series D - Earth Sciences, vol. 48,‎ , p. 298–312 (DOI 10.1360/04yd0038)
  8. distinguées sous le nom de formation de Chaomidianzi par Luis M. Chiappe en 1999[6], une distinction qui n'a pas été retenue[7].
  9. (en) Su-Chin Chang, Ke-Qin Gao, Chang-Fu Zhou & Fred Jourdan (2017). New chronostratigraphic constraints on the Yixian Formation with implications for the Jehol Biota. Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology (advance online publication); doi: https://doi.org/10.1016/j.palaeo.2017.09.026
  10. En 2017, de nouvelles datations radiométriques par datation argon-argon (couple 39Ar-40Ar) sur deux niveaux basaltiques des couches de Lujiatun ont fourni des âges un peu plus anciens pour ce niveau stratigraphique de 125,8 ± 1,0 Ma et 126,0 ± 0,8 Ma Ma[9].
  11. a et b (en) Pan Y-P, Sha J-G, Zhou Z-H, Fürsich FT 2013. The Jehol Biota: definition and distribution of exceptionally preserved relicts of a continental Early Cretaceous ecosystem. Cretaceous Research 44: 30–38
  12. a et b (en) M. Wang, X. Zheng, J. K. o’Connor, G. T. Lloyd, X. Wang, Y. Wang, X. Zhang et Z. Zhou, « The oldest record of ornithuromorpha from the early cretaceous of China », Nature Communications, vol. 6,‎ , p. 6987 (PMID 25942493, DOI 10.1038/ncomms7987)
  13. (en) H.Y. He, X.L. Wang, Z.H. Zhou, F. Wang, A. Boven, G.H. Shi et R.X. Zhu, « Timing of the Jiufotang Formation (Jehol Group) in Liaoning, northeastern China, and its implications », Geophysical Research Letters, vol. 31, no 13,‎ , p. 1709 (DOI 10.1029/2004GL019790, Bibcode 2004GeoRL..3112605H)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]