Bloc Petro Porochenko « Solidarité »

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Блок Петра Порошенка «Солідарність»
Bloc Petro Porochenko « Solidarité »
image illustrative de l’article Bloc Petro Porochenko « Solidarité »
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
(Solidarité)
Début 2014
(Alliance nationale de la liberté et du patriotisme ukrainien « Offensive »)

(Union panukrainienne « Solidarité »)

(Bloc Petro Porochenko)

(Bloc Petro Porochenko « Solidarité »)
Fusion de Union panukrainienne « Solidarité »
Alliance démocratique ukrainienne pour la réforme
Siège Kiev, Ukraine
Personnages-clés Petro Porochenko
Vitali Klitschko
Iouri Loutsenko
Positionnement Centre droit
Slogan « Le temps de s'unir »
Idéologie Conservatisme libéral
Pro-européisme
Couleurs Rouge et blanc
Site web http://solydarnist.org
Représentation
Députés
139 / 450

Le Bloc Petro Porochenko « Solidarité »[1] (en ukrainien Блок Петра Порошенка «Солідарність», Blok Petra Porochenka «Solydarnist»), connu sous le nom de Bloc Petro Porochenko (en ukrainien Блок Петра Порошенка, Blok Petra Porochenka) jusqu'en mars 2015, est un parti politique ukrainien fondé le 27 août 2014. À l'origine, il comprend l'Union panukrainienne « Solidarité » fondée en mars 2001 sous le nom de Solidarité (en ukrainien, Солідарність. Solidarnist) et l'Alliance démocratique ukrainienne pour la réforme (UDAR), qui fusionnent formellement le [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Début 2016, alors que plusieurs membres du parti sont visés par des affaires de corruption, il doit également faire face à la fin du soutien au gouvernement de ses anciens alliés, le parti de Ioulia Tymochenko et le parti nationaliste Autodéfense[3].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix Mandats Rang Gouvernement
2014 21,81 %
132 / 450
2e Iatseniouk II (2014-2016) et Hroïsman (depuis 2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]