Bernhard Dernburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernhard Dernburg
Bernhard Dernburg en 1931.
Bernhard Dernburg en 1931.
Fonctions
Ministre du Reich aux Finances
Chancelier Philipp Scheidemann
Gouvernement Scheidemann
Prédécesseur Eugen Schiffer
Successeur Matthias Erzberger
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Darmstadt (grand-duché de Hesse)
Date de décès (à 72 ans)
Lieu de décès Berlin (Allemagne)
Nationalité Allemande
Parti politique DDP
Père Friedrich Dernburg
Profession Banquier

Bernhard Dernburg, né le à Darmstadt (grand-duché de Hesse) et mort le à Berlin (Allemagne), est un homme politique et banquier allemand. Membre du DDP, il est ministre des Finances en 1919.

Carrière dans la banque[modifier | modifier le code]

Né à Darmstadt dans le grand-duché de Hesse, Bernhard Dernburg ess le fils de l'écrivain et homme politique Friedrich Dernburg, membre Parti national-libéral, issu dune famille juive et concerti au luthérianisme. Il fait carrière dans le secteur bancaire, notamment à la Deutsche Bank, et devient directeur de la Deutsche Treuhand-Gesellschaft en 1889. Il rejoint ensuite la direction de la Darmstädter Bank für Handel und Industrie. En 1901, il fonde avec Hugo Stinnes la Deutsch-Luxemburgische Bergwerks- und Hütten-AG, société qui devient l'une des plus importantes de son secteur. Il est membre du conseil d'administration de nombreuses sociétés industrielles importantes.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1906, Bernhard Dernburg entame une carrière politique et est élu au conseil fédéral de Prusse. En 1907, il devient secrétaire d'État aux affaires coloniales et dirige l'office impérial aux Colonies, où il mène une politique réformatrice. Il démissionne lors de la chute du gouvernement Bülow en 1910. En 1914 et 1915, alors que l'Allemagne est en guerre avec la Grande-Bretagne, il travaille aux États-Unis pour défendre les points de vue allemands dans le cadre d'une campagne de propagande contre l'Angleterre[1].

Après la Première Guerre mondiale, Bernhard Dernburg fait partie des fondateurs du Parti démocrate allemand : il est membre de son conseil national et devient député à l'Assemblée nationale de Weimar. Du au 20, il est membre du gouvernement de Philipp Scheidemann, en tant que ministre des Finances et vice-chancelier.

Il est député du Parti démocrate au Reichstag de 1920 à 1930. Il meurt à Berlin le [1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Koloniale Finanzprobleme, 1907
  • Koloniale Lehrjahre, 1907
  • Südwestafrikanische Eindrücke, 1909
  • Industrielle Fortschritte in den Kolonien, 1909

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Historical Dictionary of European Imperialism, edited by James Stuart Olson, Robert Shadle, pg 170

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Werner Schiefel, Bernhard Dernburg 1865–1937. Kolonialpolitiker und Bankier im wilhelminischen Deutschland, Zürich, Atlantis-Verlag, (ISBN 3761104456)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :