Bernardo Zenale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bernardo Zenale
9721 - Milano - S. Ambrogio - Tesoro - Bernardino Zenale, Madonna, S. Ambrogio e S. Girolamo - Foto Giovanni Dall'Orto 25-Apr-2007.jpg
Triptyque Madonna, S. Ambrogio e S. Girolamo
Naissance
Décès
Activités
Polyptyque San Martino di Treviglio, par Zenale et Butinone

Bernardo ou Bernardino Zenale (Treviglio, ~1460 - Milan, 1526) est un peintre et un architecte italien de l'Accademia di San Luca de Milan.

Il a écrit un traité de perspective.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Lombardie, Bernardo Zenale y travaille et en 1485 termine le grand polyptyque San Martino di Treviglio, avec son ami Bernardino Butinone.

Plus tard, on le trouve pour la décoration de la chartreuse de Pavie puis commissionné par le duc de Milan Ludovico Sforza, pour les fresques d'une pièce du Castello Sforzesco de la ville.

Toujours avec Butinone, il peint les fresques de la chapelle Grifi de l'église San Pietro in Gessate.

Après 1500, il abandonne l'expressionnisme ferrarais de Butinone et l'influence de Léonard de Vinci apparaît, ce qui est manifeste dans le polyptyque qu'il peint pour la Confraternité de l'Immaculée Conception de Cantù (1502[1]).

Il est influencé aussi par Bernardino Luini et ses travaux comme le Pala Busti et la grande Annonciation (Pinacothèque de Brera) ont provoqué des débats sur leur attribution entre eux deux.

Il travailla aussi à Brescia (Déposition à l'église Saint-Jean-Baptiste).

En 1510, il peint la Vierge à l'Enfant entre saint Ambroise et saint Jérôme, pour l'église Saint-François-Majeur de Milan, et conservée ensuite au musée d'Art de Denver.

En 1522, il succède à Giovanni Antonio Amadeo dans ses travaux au dôme de Milan.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. maintenant dispersé entre le Getty Center de Los Angeles, le Museo Bagatti Valsecchi et le Museo Poldi Pezzoli de Milan
  2. Site du Spencer Museum of Art
  3. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires, , 685 p. (ISBN 2-84459-006-3), p. 142

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :