Bernard Cathelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Cathelin
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Pseudonyme
Katoran, BerunāruVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Distinctions

Bernard Cathelin, né le à Paris, mort dans la même ville le , est un peintre, lithographe et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille originaire de la Drôme coté maternel[1], Bernard Cathelin fut très attaché à ce département tout au long de sa vie. Après des études classiques aux lycées Carnot et Janson-de-Sailly à Paris, puis au lycée Émile-Loubet à Valence, il est élève de 1945 à 1948 à l’École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris.

Il est l'oncle de Véronique Colucci, ancienne épouse de Coluche qui a inauguré en 2014 les deux salles dédiées à l'exposition Cathelin au musée de Valence[2].

Dans les années 1950, il est professeur à l'académie Colarossi pour la préparation au concours d'entrée à l'École nationale des arts décoratifs[Notes 1]. Il reçoit le prix Blumenthal en 1950.

Bernard Cathelin s'est fait connaître par de nombreuses expositions en France, en Suisse, aux États-Unis en 1954, au Canada, en Allemagne, en Chine. Ses thèmes de prédilection sont les portraits, les bouquets, les paysages de la Drôme et des pays qu'il a pu visiter (Andalousie, Mexique, Inde, Japon...)[1]. Il a découvert le Japon au cours d'un tour du monde en 1973 et il y retournera ensuite à de nombreuses reprises. Il y réalise des lithographies monumentales[3]. Sa peinture y est particulièrement appréciée.

En 1951, il rencontre Matisse[3] qui lui prodigue enseignements et conseils[4].

Il commençait ses œuvres dans son atelier de Montéléger et les terminait parfois à Paris dans un appartement situé dans l'immeuble du restaurant la Tour d'Argent. Il faisait alors envoyer ses œuvres par transporteur spécialisé[5].

Pour les 100 ans de sa naissance, son atelier de Montéléger est ouvert au public.

Il est inhumé à Montéléger (près de Valence) auprès de sa mère.

Distinction[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

Le domaine Jean-Louis Chave commercialise une cuvée d'Ermitage nommée cuvée Cathelin. Bernard Cathelin, ami personnel de la famille Chave a dessiné l'étiquette de cette cuvée, millésime 1990.

Elle fait partie des vins les plus chers au monde[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cet épisode est relaté dans le premier roman de Michel Mourlet, qui fut son élève : D'Exil et de Mort (La Table Ronde, 1962).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Grand succès pour la rétrospective Cathelin à Montélimar », sur Franceinfo, (consulté le )
  2. « PHOTOS - Visite guidée de l'expo Cathelin au musée de Valence avec Véronique Colucci », sur France Bleu, (consulté le )
  3. a et b « Visite inédite de l'atelier du peintre Bernard Cathelin dans la Drôme », sur Franceinfo, (consulté le )
  4. « CATHELIN Bernard Clairière à Ceylan 1972 lithographie - », sur Galerie Les Echappées de l'Art (consulté le )
  5. « Dans l'atelier drômois du peintre Bernard Cathelin exceptionnellement ouvert au public », sur France Bleu, (consulté le )
  6. BFM BUSINESS, « Les 10 vins les plus chers du monde », sur BFM BUSINESS (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]