Beniamino Stella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beniamino Stella
Image illustrative de l'article Beniamino Stella
Biographie
Naissance (76 ans)
à Pieve di Soligo, Italie
Ordination sacerdotale
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape François
Titre cardinalice Cardinal-diacre de Santi Cosma e Damiano
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Jean-Paul II
Dernier titre ou fonction Préfet de la Congrégation pour le clergé
Préfet de la Congrégation pour le clergé
Depuis le
Président de l'Académie pontificale ecclésiastique
Nonce apostolique en Colombie
Nonce apostolique à Cuba
Pro-nonce au Congo
Archevêque titulaire de Midila
Depuis le

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Blason à dessiner.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Beniamino Stella, né le à Pieve di Soligo dans la province de Trévise, est un évêque italien de l'Église catholique romaine, préfet de la Congrégation pour le clergé depuis septembre 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après sa jeunesse en Vénétie, il rejoint Rome en 1960 où il étudie au séminaire pontifical de Rome et l'université pontificale du Latran. Il est ordonné prêtre, le 19 mars 1966 par son oncle Costantino Stella, archevêque de l'Aquila. Après l'obtention de sa licence en droit canon, son évêque de Vittorio Veneto, son diocèse d'origine, Albino Luciani, futur pape Jean-Paul Ier le destine à l'académie pontificale ecclésiastique, l'école des diplomates du Saint-Siège.

Carrière diplomatique[modifier | modifier le code]

À partir de 1970, il travaille dans différentes nonciatures notamment à Saint-Domingue, au Zaïre et à Malte.

Le 21 août 1987 il est nommé par Jean-Paul II archevêque titulaire de Midila. Il reçoit l'ordination épiscopale en là basilique Saint-Pierre des mains du souverain pontife.

Le 7 novembre suivant, il est nommé pro-nonce au Congo. Il est transféré comme nonce apostolique à Cuba le 15 décembre 1992 puis en Colombie le 11 février 1999.

Le 13 octobre 2007, Benoît XVI le rappelle à Rome pour prendre la tête de l'Académie pontificale ecclésiastique[1].

À la curie[modifier | modifier le code]

Il conserve cette fonction jusqu'au 21 septembre 2013, lorsque François le nomme préfet de la Congrégation pour le clergé en remplacement du cardinal Mauro Piacenza nommé pénitencier majeur[2]

Le , il est nommé par le pape membre de la Congrégation pour les évêques[3].

Le dimanche , François annonce au cours de l’Angélus sa création comme cardinal qui aura lieu le en même temps que celle de dix-huit[4] autres prélats [5].

Il est créé cardinal par le pape le comme annoncé, et reçoit la diaconie Santi Cosma e Damiano comme titre cardinalice[6].

Le , François le nomme membre de la Congrégation pour la doctrine de la foi[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Saint-Siège, « Commentarium Officiale », Acta Apostolicae Sedis, vol. 99,‎ , p. 952 (lire en ligne)
  2. (it)Tocca a Beniamino “Corazón”, Vatican Insider, 21 septembre 2013
  3. (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 16 décembre 2013 », sur press.vatican.va, (consulté le 16 décembre 2013)
  4. dont trois ne seront pas cardinaux électeurs du fait de leur age
  5. News.va, « Le Pape rend public les noms des 16 prochains nouveaux cardinaux », sur news.va, (consulté le 12 janvier 2014)
  6. (it) Vatican, « Consistoro ordinario pubblico per la creazione dei nuovi cardinali : assegnazione dei titoli o delle diaconie ai nuovi porporati », sur press.vatican.va, (consulté le 24 février 2014)
  7. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 22 novembre 2016)