Bassin de Nemegt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la Mongolie, montrant la province d'Ömnögovĭ.

Le bassin de Nemegt est situé dans la partie nord-ouest du désert de Gobi, dans la province d'Ömnögovĭ dans la partie sud de la Mongolie. Il est connu localement comme la « vallée des dragons », car il est une source de nombreuses espèces de fossiles, y compris de dinosaures, d'œufs de dinosaures et d'empreintes de fossiles.

Les principales formations géologiques à faciès continentaux du Crétacé terminal de la région sont appelées formation de Nemegt, formation de Barun Goyot et formation de Djadokhta, par ordre d'âge, des plus jeunes (les plus superficielles) aux plus anciennes (les plus profondes) :

Formations lithostratigraphiques du Crétacé terminal du bassin de Nemegt.
Formations géologiques Étages Datations en Ma
Crétacé terminal Formation de Nemegt Maastrichtien inférieur 69 à 71 Ma[1]
Formation de Barun Goyot Maastrichtien basal 71 à 72 Ma[2]
Formation de Djadokhta  ? Santonien terminal à Campanien supérieur ? 72 à 84 Ma
[3],[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael J. Benton, Mikhail A. Shishkin, David M. Unwin et Evgenii N. Kurochkin, The Age of Dinosaurs in Russia and Mongolia, Cambridge University Press, , 229–231 p. (ISBN 9780521545822, lire en ligne).
  2. (en) Gradzinski, Rysard et Jerzykiewicz, Tomasz (1974). Sedimentation of the Barun Goyot formation. Palaeontologica Polonica, 30, 111-146.
  3. (en) Pascal Godefroit, Currie, Philip J., Li, Hong, Shang, Chang Yong et Dong, Zhi-ming, « A new species of Velociraptor (Dinosauria: Dromaeosauridae) from the Upper Cretaceous of northern China », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 28, no 2,‎ , p. 432–438 (DOI 10.1671/0272-4634(2008)28[432:ANSOVD]2.0.CO;2).
  4. (en) Minjin, Bolortsetseg, 2008, Descriptions of three new specimens of cimolodontans and a phylogenetic study of the postcranial anatomy of Multituberculata (Mammalia, Synapsida), Ph.D., City University of New York, 2008, 303 pages; 3303791 [1]