Barrage hydroélectrique de Sélingué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un barrage image illustrant le Mali
Cet article est une ébauche concernant un barrage et le Mali.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Barrage hydroélectrique de Sélingué
Image illustrative de l'article Barrage hydroélectrique de Sélingué
Pirogue sur le lac du barrage de Sélingué
Géographie
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Sikasso
Coordonnées 11° 38′ 18″ Nord, 8° 13′ 47″ Ouest
Cours d'eau Sankarani
Objectifs et impacts
Vocation Énergie
Date du début des travaux 1976
Date de la fin des travaux 1981
Date de mise en service 1980
Barrage
Type Barrage-poids
Hauteur du barrage
(lit de rivière)
25 m
Réservoir
Volume du réservoir 2 200 millions de m3
Centrale hydroélectrique
Puissance installée 46 MW
Production annuelle 247 GW

Géolocalisation sur la carte : Mali

(Voir situation sur carte : Mali)
Barrage hydroélectrique de Sélingué

Le barrage hydroélectrique de Sélingué, situé dans la région de Sikasso à 140 km de Bamako et à proximité de la frontière guinéenne, est l'un des plus importants centres de production d’énergie du Mali. D’une puissance globale de 46 mégawatts, il produit annuellement environ 247 GWh (soit 28 % de la production malienne en 2006)[1] et permet la distribution électrique de Bamako, Kati, Koulikoro, Ségou, Fana, Dioïla, Yanfolila et Kalana. Il a été mis en service en 1980 et réhabilité entre 1996 et 2001. Il est exploité par la compagnie malienne Énergie du Mali.

Il a été construit sur la rivière Sankarani, un affluent du Niger. Son bassin de rétention forme le lac de Sélingué de 430 km2 (et un volume de 2,2 milliards de m3), qui permet les cultures sur les périmètres irrigués gérés par l’Office de développement rural de Sélingué, ainsi que la pêche (l’approvisionnement de Bamako en poissons provient en grande partie de Sélingué). Il est également utilisé pour la maîtrise des crues.

Depuis 2001 le barrage sert de base à un projet de production agricole au service du développement local, notamment pour les populations ayant perdu leurs terres et habitations par le barrage, sous la forme du projet agricole Sankarani : 1 2000 ha[Combien ?] de rizières et de bananeraies ainsi que des bassins de pisciculture[réf. nécessaire].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Données de la production d'électricité sur le site officiel d'EDM.