Azawagh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Azawak.
Ne doit pas être confondu avec Azawad.
Région de l'Azawagh.

L’Azawagh (variantes : Azawakh, Azawak, Azawag, Azaouagh) est un affluent fossile du fleuve Niger, sur sa rive gauche, d’une longueur de 1 600 km environ[1],[2]. Ce terme désigne souvent un ensemble plus vaste, à savoir toute la région située au nord du 15” parallèle, vaste territoire presque plat, sableux et herbeux qui s’étend entre le massif de l’Aïr à l'est, l’Adrar des Ifoghas à l'ouest et les contreforts du Hoggar au nord[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le bassin de l'Azawagh couvre une superficie d'environ 420 000 km2 comprenant l'Aïr, le Hoggar et l'Adrar des Ifoghas, à la fois en Algérie, au Niger et au Mali.

La partie nord du bassin de l'Azawagh comprend les plaines de Talak au pied du massif de l'Aïr et le Tamesna au Mali.

Après une incursion au Mali, le cours revient au Niger où il est connu sous le nom de vallée du Dallol Bosso.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Lugan, Histoire de l'Afrique des origines à nos jours, Ellipses Édition Marketing S.A., 2009 (ISBN 978-2-7298-4268-0), p. 22.
  2. E. Bernus, « Azawagh », Encyclopédie berbère, vol. 8, Edisud, 1990, p. 1207-1208 [1].
  3. Yveline Poncet, Images spatiales et paysages sahéliens : Une étude régionale des milieux naturels par télédétection Azawagh, République du Niger, Paris, Editions de l'ORSTOM, coll. « Collection Travaux et Documents no 200 », , 235 p. (ISBN 2709908182, lire en ligne), p. 21.