Baloutchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue baloutche. Pour le peuple baloutche, voir Baloutches.

Baloutchi
baločī
Pays Iran, Afghanistan, Pakistan, Turkménistan
Région Baloutchistan
Nombre de locuteurs 7 407 640[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 bal
ISO 639-3 bal
Étendue macro-langue
Type langue vivante
IETF bal
Carte
Localisation du baloutchi (en rouge dans la partie sud-est).
Localisation du baloutchi (en rouge dans la partie sud-est).

Le baloutchi[2] (nom local : بلوچی / baločī) est une langue appartenant au groupe iranien de la famille des langues indo-européennes. Il est parlé au Baloutchistan, qui est actuellement divisé entre l'Iran, l'Afghanistan et le Pakistan. Il est parlé également dans une partie du Turkménistan et à Oman.

Le baloutchi est assez éloigné du farsi. Pour comparaison , sa situation ressemble aux différences linguistiques entre le français et l’italien, tous deux issus du latin. Comme le farsi, le baloutchi est proche du vieil iranien (ou ancien farsi) ainsi que du persan). Une grande partie du vocabulaire est commune aux deux langues, mais un locuteur du farsi comprendra difficilement un locuteur du baloutchi.

Une partie importante des locuteurs du baloutchi sont bilingues baloutchi/farsi, en Iran et aussi en Afghanistan et au Pakistan. En Iran, des Baloutches isolés qui vivent depuis de nombreuses générations dans d'autres régions iraniennes ont de plus en plus le farsi comme langue principale.

Écriture[modifier | modifier le code]

Le baloutchi n’a ni une écriture officielle, ni une écriture standardisée. En Iran et au Pakistan, il s’écrit avec l’écriture ourdou-perso-arabe. Il est aussi écrit avec l’alphabet latin et, au Turkménistan, avec l’alphabet cyrillique[3].

Alphabet arabe[modifier | modifier le code]

Alphabet commun[4]
ا ب پ ت ٹ ث ج چ ح خ
د ڈ ذ ر ڑ ز ژ س ش ص
ض ط ظ ع غ ف ق ک گ ل
م ن ڻ و ہ ء ی ے

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ethnologue code « bal ».
  2. Le nom de la langue est parfois écrit baloutche, ce qui prête à confusion avec l’ethnonyme et n’est pas préféré dans les interfaces utilisateur, voir au CLDR d’Unicode.
  3. Jahani et Korn 2009, p. 638‒640.
  4. Jahani et Korn 2009, p. 639.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Muhammad Abd-al-Rahman Barker et Aquil Khan Mengal, A course in Baluchi, vol. 1, Montréal, Institute of Islamic Studies, McGill University, (lire en ligne)
  • (en) Muhammad Abd-al-Rahman Barker et Aquil Khan Mengal, A course in Baluchi, vol. 2, Montréal, Institute of Islamic Studies, McGill University, (lire en ligne)
  • (en) Carina Jahani, Standardization and Orthography in the Balochi Language, Uppsala, coll. « Acta Universitatis Upsaliensis, Studia Iranica Upsaliensia 1 », , 286 p. (ISBN 91-554-2487-2)
  • (en) Carina Jahani et Agnes Korn, « Balochi », dans Gernot Windfuhr, The Iranian Languages, London/New York, Routledge, , 634‒692 p. (ISBN 978-07007-1131-4 et 978-0-203-64173-6, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Wikipédia en Baloutchi de l'ouest dans l'Incubateur de Wikimedia.
Wikipédia en Baloutchi du sud dans l'Incubateur de Wikimedia.
Wikipédia en Baloutchi de l'est dans l'Incubateur de Wikimedia.

Liens externes[modifier | modifier le code]