Macro-langue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En linguistique, une macro-langue (de l'anglais macrolanguage) désigne en général une famille de langues ou une langue qui existe sous la forme de différentes variétés non nécessairement intercompréhensibles entre elles, mais qui pour certaines raisons sont considérées comme des formes dialectales de la même langue. Cela fait souvent référence à un groupe de langues apparentées, mais qui n'ont pas de dénomination propre et qui, pour des motifs culturels, religieux, politiques, etc. se considèrent pourtant comme une seule et unique langue. Le terme macro-langue est parfois employé dans un contexte de diglossie : lorsque coexistent plusieurs variétés dérivées d'une langue plus ancienne ou « classique », mais que cette langue est utilisée pour faciliter les communications entre les locuteurs des différentes variétés.[réf. nécessaire] Les macro-langues incluent par exemple l'arabe[1], le chinois, le quechua, le nahuatl, ou encore le sarde. Le concept de macro-langue peut être comparé avec le concept sociolinguistique de langue-toit (Dachsprache).[réf. nécessaire]

Ce terme désigne également une catégorie introduite par la norme internationale ISO 639-3[2],[3]Les macro-langues sont répertoriées et cataloguées par l'organisation SIL International et utilisées depuis la 16e édition d'ethnologue.com[4].

Norme ISO 639-3[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ? (décembre 2016)
Motif avancé : La classification en macrolangues n'est pas une prescription officielle d'ISO 639-3, dont l'objet est de « fourn(ir) un code (...) composé de codets de langue formés avec des indicatifs de langue à trois lettres pour la représentation des langues. ». De plus aucun linguiste n'utilise la classification en macrolangues d'ISO 639-3.

Différences entre ISO 639-2 et 639-3[modifier | modifier le code]

Certaines macro-langues telles que définies par l'ISO 639-3 ne possédaient pas de langue individuelle dans l'ISO 639-2, par exemple « ara ». D'autres, comme « nor », avaient déjà leurs langues individuelles (« nno », « nob ») dans 639-2. Cela signifie que certaines langues (par exemple « arb ») qui étaient considérées par ISO 639-2 comme des dialectes d'une langue (« ara »), sont maintenant elles-mêmes, dans certains contextes, considérées dans ISO 639-3 comme des langues individuelles. 58 langues dans la classification ISO 639-2 sont considérées comme des macro-langues dans la classification ISO 639-3, sur les 62 macro-langues au total[5].

Liste de macro-langues[modifier | modifier le code]

Données officielles de SIL International[5].
Nom de la
macro-langue
ISO 639-1 ISO 639-2 ISO 639-3 Nombre
de langues
individuelles
akan ak aka aka 2
arabe ar ara ara 30
aymara ay aym aym 2
azeri az aze aze 2
baloutche (-) bal bal 3
bicol (-) bik bik 8
bontok (-) (-) bnc 5
bouriate (-) bua bua 3
mari (-) chm chm 2
cri cr cre cre 6
delaware (-) del del 2
esclave (-) den den 2
dinka (-) din din 5
dogri (-) doi doi 2
estonien et est est 2
persan fa fas/per fas 2
peul ff ful ful 9
gbaya (-) gba gba 6
gondî (-) gon gon 2
grebo (-) grb grb 5
guaraní gn grn grn 5
haïda (-) hai hai 2
serbo-croate sh (-) hbs 3
hmong (-) hmn hmn 25
inuktitut iu iku iku 2
Inupiak ik ipk ipk 2
judéo-arabe (-) jrb jrb] 5
kanouri kr kau kau 3
kalenjin (-) (-) kln 9
konkani (-) kok kok 2
komi kv kom kom 2
kikongo kg kon kon 3
kpèllé (-) kpe kpe 2
kurde ku kur kur 3
lahnda (-) lah lah 7
letton lv lav lav 2
luyia (-) (-) luy 14
mandingue (-) man man 6
malgache mg mlg mlg 11
mongol mn mon mon 2
malais ms msa/may msa 36
marwari (-) mwr mwr 6
népalais ne nep nor 2
norvégien no nor nor 2
ojibwa oj oji oji 7
oriya or ori ori 2
oromo om orm orm 4
pachto ps pus pus 3
quechua qu que que 44
rajasthani (-) raj raj 6
romani (-) rom rom 7
albanais sq sqi/alb sqi 4
sarde sc srd srd 4
swahili sw swa swa 2
syriaque (-) syr syr 2
touareg (-) tmh tmh 4
ouzbek uz uzb uzb 2
yiddish yi yid yid 2
zapotèque (-) zap zap 57
zhuang za zha zha 16
chinois zh zho/chi zho 14
zazaki (-) zza zza 2


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tristan James Mabry, Nationalism, Language, and Muslim Exceptionalism, University of Pennsylvania Press, , 312 p. (ISBN 0812246918 et 9780812246919, présentation en ligne, lire en ligne), p. 63
  2. (en) Elizabeth J. Pyatt, « Macrolanguage vs. Dialect », sur Université d'État de Pennsylvanie,‎
  3. (en) « Scope of denotation for language identifiers », sur SIL International
  4. (en) M. Paul Lewis (dir.), Ethnologue : Languages of the World, SIL International, , 16e éd., 1248 p. (ISBN 1556712162 et 9781556712166, présentation en ligne)
  5. a et b (en) « ISO 639-3 Macrolanguage Mappings », sur SIL International

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Artcles connexes[modifier | modifier le code]