Langues iraniennes occidentales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Langues iraniennes occidentales
Pays Iran, Irak, Turquie, Syrie, Afghanistan, Tadjikistan, Pakistan
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 ira[1]
ISO 639-5 ira[1]
IETF ira[1]


Les langues iraniennes occidentales forment une branche des langues iraniennes. Elles se distinguent des langues iraniennes orientales.

Les langues iraniennes occidentales se répartissent en deux sous-branches, les langues iraniennes du Sud-Ouest et les langues iraniennes du Nord-Ouest. Cette division est très ancienne : elle existait déjà dans l'Antiquité sous la forme de différences entre vieux-perse (Sud-Ouest) et mède (Nord-Ouest). Elle s'observe notamment dans le produit phonétique différent de la satémisation des consonnes *, *ǵ, *ǵʰ (palato-vélaires) de l'indo-européen commun : elles aboutissent à θ (évoluant ensuite en h) et d dans les langues du Sud-Ouest, mais à s et z dans les langues du Nord-Ouest.

Périodisation des langues iraniennes occidentales[modifier | modifier le code]

Période du vieil iranien[modifier | modifier le code]

À l'époque du vieil iranien, les langues iraniennes occidentales sont essentiellement représentées par le vieux-perse. On connaît aussi quelques éléments du mède, notamment par des noms propres et des emprunts en vieux-perse (repérables à leur phonétique).

Période du moyen iranien[modifier | modifier le code]

La branche du Sud-Ouest est représentée par le moyen-perse (également appelé pehlevi), celle du Nord-Ouest par le parthe.

Période de l'iranien moderne[modifier | modifier le code]

Les principales langues iraniennes occidentales contemporaines sont le persan, le kurde, le zazaki et le baloutche, ainsi que de nombreuses langues de plus faible extension qui tendent souvent aujourd'hui à être recouvertes par le persan.

Classification[modifier | modifier le code]

Le signe † signale une langue morte.

arbre des langues iraniennes

Le parachi et l'ormuri sont de classification incertaine entre langues iraniennes occidentales et orientales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c code générique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Oranskij, Iosif M., Les langues iraniennes, traduit par Joyce Blau, Institut d'études iraniennes de l'Université de la Sorbonne Nouvelle, documents et ouvrages de référence 1, Paris : Librairie C. Klincksieck, 1977 (ISBN 2-252-01991-3)
  • (en) Encyclopædia Iranica, article Dialectology

Articles connexes[modifier | modifier le code]