Baba Sissoko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baba Sissoko
Baba Sissoko.jpg

Baba Sissoko

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (54 ans)
BamakoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Baba Sissoko est un musicien percussionniste malien né le 8 mars 1963 à Bamako.

Ses instruments de prédilection sont le tama (tambour parlant), le ngoni, le kamale ngoni, le balafon et la calebasse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Baba Sissoko est issue d’une famille de griots. Il commence à jouer du tama accompagnant son grand-père[1].

Il entre dans l'Assemblée instrumentale de Mali comme joueur de Ngoni et Tama. En 1991, il fonde le groupe Taman Kan puis en 1993 le groupe Bamada avec Habib Koité [1].

Depuis 1999, il est installé en Italie. Il remporte le Tamani d’honneur lors des trophées de la musique au Mali en 2007[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

    • Baba Sissoko & Taman Kan, “Taman Kan”,1995
    • Baba Sissoko, “Djana”, 1999
    • Baba Sissoko & Taman Kan, “Live in Studio”, 2000
    • Baba Sissoko and Mario Artese, “Griots”, 2001
    • Baba Sissoko, “Djeliya”, 2004
    • Baba Sissoko, with Famondou Don Moye & Maurizio Capone, “Folk Bass Spirit Suite”, 2004
    • Baba Sissoko Trio, “Bolokan”, 2005
    • Baba Sissoko, “AfroJazz Live”, 2005
    • Baba Sissoko & Taman Kan, “Mali Music”, 2005
    • Baba Sissoko, “Djekafo”, 2006
    • Baba Sissoko with Eloi Boudimont (Fanfare et Chouer), “Mali Mali”, 2007
    • Baba Sissoko Jazz Ensemble, “Bamako Jazz”, 2007
    • Baba Sissoko, “Bibisa Solo – moi je m’amuse”, 2008
    • Baba Sissoko Aka Moon & Black Machine, “Culture Griot”, 2009
    • Baba Sissoko e Il Pozzo Di San Patrizio, “The Eyes Over the World”, 2010
    • Baba Sissoko Busch Werk & The Masters of Groove, “Trance”, 2011
    • Baba Sissoko “Mali Tamani Revolution”, 2011
    • Baba Sissoko, “Sahel”, 2011
    • Baba Sissoko, Officina Zoé, “Taranta Nera” 2012
    • Baba Sissoko Afroblues, “African Griot Groove”, 2012
    • Baba Sissoko Djeli Mah Damba Koroba, “Baba et sa maman” 2013
    • Baba Sissoko, Saulius Petreikis, Indre Jurgeleviciute, Laurita Peleniute, Viktoras Diawara, “MaLituanie”, 2013
    • Baba Sissoko, "Tchi Wara", 2014
    • Baba Sissoko with Antonello Salis & Famoudou Don Moye, "Jazz (R)Evolution" 2015
    • Baba Sissoko, "Three Gees", 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Baba Sissoko », Africultures (consulté le 8 avril 2013)