Trophées de la musique au Mali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Mali
Cet article est une ébauche concernant le Mali.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section est à actualiser (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Vous pouvez également préciser les sections à actualiser en utilisant {{section à actualiser}}.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les Trophées de la Musique au Mali (Tamani) sont organisés à Bamako depuis 2003 par le groupe Seydoni Mali et l’Association pour la Promotion de la Musique en Afrique.

Au cours de ce festival, des concerts sont organisés chaque soir de la semaine.

Des ateliers de formations et des rencontres entre jeunes artistes, producteurs et médias sont organisés.

Des récompenses, les Tamanis, sont attribuées aux artistes lauréats dans 8 catégories : meilleure musique d’inspiration traditionnelle, révélation de l’année, meilleur artiste masculin, meilleure artiste féminin, meilleur clip de l’année, meilleur groupe rap malien, meilleur animateur radio et meilleur artiste malien de l’année (Tamani d'or).

Palmarès[modifier | modifier le code]

1re édition (2003)[modifier | modifier le code]

2e édition (2004)[modifier | modifier le code]

3e édition (2005)[modifier | modifier le code]

4e édition (2006) [1][modifier | modifier le code]

5e édition (2007)[modifier | modifier le code]

Les Tamani ont été remis le 30 novembre 2007[2].

6e édition (2008)[modifier | modifier le code]

7e édition (2009)[modifier | modifier le code]

L’édition 2009 s’est déroulée le dans le jardin de l'hôtel Laïco Amitié à Bamako[3].

8e édition (2010)[modifier | modifier le code]

.tamani d'or : IBA ONE Tamani du meilleur groupe de rap :IBA ONE

9e édition (2011)[modifier | modifier le code]

Le Festival international de la musique au Mali s’est déroulé le au Centre international de conférence de Bamako[4].

Autres trophée Africain de la Musique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tamani d'Or 2006 : Salif Keïta bien au-dessus du lot, L’Essor du 5 décembre 2006 et Le chanteur Salif Keita, lauréat du Tamani d'or, Panapress, 4 décembre 2006
  2. Tamani d’or: Mangala Camara succède à Salif Keïta, Zénith Balé du 3 décembre 2007
  3. Alou B Haidara et Korotoumou Dembélé, « Les Trophées de la musique au Mali : Nahawa Doumbia succède à Babani Koné pour le Tamani d'Or », Bamako Hebdo,‎ (lire en ligne)
  4. Alou B Haidara, « Festival International de la Musique du Mali : Fati Kouyaté remporte le Tamani d'Or 2011 », L'Indépendant,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site Internet du festival