Baasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baasa
Baasha, d'après le Promptuarii Iconum Insigniorum (1553)
Baasha, d'après le Promptuarii Iconum Insigniorum (1553)
Titre
Roi d'Israël
-909-886[1]
Prédécesseur Nadab, qu'il a assassiné
Successeur Éla, son fils
Biographie
Dynastie Maison de Baasa
Date de décès
Enfant(s) Éla
Entourage Prophète Jéhu
Religion Culte des idoles
Résidence Palais royal de Tirtza
Roi de Juda contemporain : Asa

Baasa, ou Baésa ou Baécha (hébreu בעשא), roi d'Israël de -909 à -886.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il fut d'abord général du roi Nadab, fils de Jéroboam. Il conspira contre lui, le tua au siège de Gebbethon, usurpa le trône, qu'il occupa de 942 à 919 av. J.-C. (ou -909 - -886), et extermina toute la famille de Jéroboam. Il se souilla de crimes et se livra à l'idolâtrie, ce qui lui fut reproché par le prophète Jéhu[2]. Asa, roi de Juda, menacé par Baasa, appela à sa rescousse le roi d'Aram Ben-Hadad Ier qui conquit tout le pays de Naphtali. Son fils Éla lui succéda.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bible : 1Rois XV,27-XVI,7

  1. Selon Thiele. Comme de nombreuses dates concernant les personnages bibliques de cette époque, celles-ci sont approximatives, et peuvent faire l'objet de débats entre exégètes. Cf. Rois de Juda
  2. À ne pas confondre avec le roi d'Israël du même nom

Voir aussi[modifier | modifier le code]