Avortement en Colombie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'avortement en Colombie est actuellement partiellement autorisé, la Cour constitutionnelle de Colombie ayant dépénalisé son usage le dans trois situations, à savoir en cas de viol, d'une malformation du fœtus qui empêche sa survie après naissance ou si la grossesse met en danger la santé de la mère. Entre 1979 et 2006, cinq propositions de loi de dépénalisation avaient été déjà rejetées[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Taille, « La Colombie fait un petit pas vers le droit à l'avortement », Libération,‎