Armoiries du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries du Québec
Image illustrative de l'article Armoiries du Québec
Détails
Adoption
Timbre Couronne de saint Édouard
Devise Je me souviens
Précédentes versions
Usage Gouvernement,
Lieutenant-gouverneur

Les armoiries du Québec ont été octroyée par la reine Victoria le et modifié par le gouvernement du Québec le .

Histoire[modifier | modifier le code]

Écu ancien
Écu moderne
Ancien blason du Québec entre 1868 et 1939

En 1868, soit un an après la Confédération canadienne, le Québec reçoit en même temps que les autres provinces un blason par un brevet royal de la reine Victoria. Il se blasonne alors ainsi :

« D’or à la fasce de gueules chargé d’un léopard d’or armé et lampassé d’azur, accompagné au chef de deux fleur de lis d’azur et à la pointe de une branche d’érable à sucre à triple feuille de sinople, aux nervures du champ. »

Les fleurs de lys symbolise la première colonisation du territoire du Québec par les Français, le lion est issu des armoiries britanniques et les feuilles d'érable sont un symbole du Canada.

En 1939, le secrétaire de la province recommande l’adoption de nouvelles armes afin de « les rendre conformes aux données historiques et héraldiques de la province ; que les différents ministères et services de l’administration de cette province emploient un seul et unique blason ; qu’il est opportun que ce blason soit représenté sur toutes les publications officielles »[réf. nécessaire].

À la suite d'une étude de l’héraldiste Maurice Brodeur, le gouvernement du Québec modifie les armoiries et le blason est le suivant[1] :

« Tiercé en fasce; d'azur, à trois fleurs-de-lis d'or; de gueules, à un léopard d'or, armé et lampassé d'azur; d'or, à une branche d'érable à sucre à triple feuille de sinople, aux nervures du champ. Timbré de la couronne royale. Sous l'écu, un listel d'argent bordé d'azur portant la devise JE ME SOUVIENS du même. »

Le premier champ est ainsi modifié : d'or aux deux fleurs de lys d'azur il devient d'azur aux trois fleurs de lys d'or, de manière plus conforme aux anciennes armoiries de France. Les armoiries sont en outre dotées d'éléments extérieurs : une couronne et une devise. Contrairement aux autres provinces, cette modification a lieu par décret, sans en référer aux autorités britanniques.

Composition[modifier | modifier le code]

L'écu prend généralement la forme d'un écu français moderne. Les fleurs de lys, au nombre de trois depuis 1939, rappelle la Nouvelle-France et sont également présentes sur le drapeau québécois. Le léopard rappelle armoiries britanniques et les feuilles d'érable sont un symbole commun au Haut et au Bas-Canada, repris dans les armoiries du Canada.

La couronne est celle dite des Tudor, qui était couramment utilisée dans les armoiries de l'Empire britannique jusqu'au règne d'Elizabeth II.

La devise du Québec « Je me souviens » est apposée, en dessous sur un bandeau blanc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les armoiries du Québec », sur Gouvernement du Québec

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]