Argaios II de Macédoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Argaios II de Macdéoine (en grec ancien Ἀργαῖος Βʹ ὁ Μακεδών / Argaîos Bʹ ho Makedốn) roi usurpateur de Macédoine vers 392 av. J.-C. à 390 av J.-.C..

Origine[modifier | modifier le code]

L'origine familiale du roi Argaois II demeure obscure il est parfois présenté comme un fils d'Archélaos Ier de Macédoine et il est peut être le père d'un autre Argaios (III) qui s'oppose à Philippe II de Macédoine vers 360 av. J.-C.[1].

Règne[modifier | modifier le code]

Selon Diodore de Sicile Amyntas III, père de Philippe roi de Macédoine, fut chassé de sa capitale Pella par les Illyriens du roi Bardilys qui avaient envahi la Macédoine.

Désespérant de conserver son trône Amyntas III demanda l'appui des citoyens de la cité d'Olynthe en Chalcidique et leur céda le territoire voisin de leur ville. Il est ensuite contraint d'abdiquer la royauté et un certain Argaios ou Argéus est pendant deux ans roi des Macédoniens avant qu'Amyntas III ne recouvre son empire. En effet ce dernier qui avait trouvé des alliés dans l'aristocratie du nord de la Thessalie ressaisit la couronne, et règne encore vingt-quatre ans[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Cloché Histoire de la Macédoine, Payot, Paris 1960.
  2. Diodore de Sicile, Livre XIV, chapitre 92.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Cloché Histoire de la Macédoine jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand, Bibliothèque Historique Payot, Paris 1960.