Antoine Legendre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legendre.
Antoine Legendre
Naissance vers 1590
Le Vaudreuil, France
Décès
Hénouville, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Autres activités
aumônier et contrôleur des jardins fruitiers du roi Louis XIII

Antoine Legendre, né vers 1590 au Vaudreuil (Eure) et mort le à Hénouville (Seine-Maritime), fut aumônier du roi Louis XIII, contrôleur des jardins fruitiers de sa Majesté, et curé d'Hénouville de 1622 à 1659.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1630, Louis de Bassompierre, abbé de Boscherville, donne en fief à Antoine Legendre le droit de colombier, à charge de bâtir un colombier dans l'enclos du presbytère.

Un poème intitulé Le Presbytère d'Hénouville[1] écrit en 1642 et attribué à Antoine Corneille laisse à penser qu'Antoine Legendre était en relation avec la famille de l'écrivain.

Il est l'auteur en 1652 de La Manière de cultiver les arbres fruitiers où il est traité des pépinières, des espaliers, des contre-espaliers, des arbres en buisson et à haute tige, dédicacé au Président du Parlement de Normandie, Jean-Louis Faucon de Ris. Ce livre est, avec le Jardinier françois de Nicolas de Bonnefons, sorti des presses l’année précédente[2], le premier livre de sylviculture publié au XVIIe siècle. Il inaugure une longue série d’ouvrages sur le sujet, dans lesquelles il sera fréquemment cité en référence, au moins jusqu’à la publication posthume de l’Instruction pour les jardins fruitiers et potagers de La Quintinie, en 1690. Le succès de La Manière de cultiver les arbres fruitiers se mesure à la quinzaine de rééditions qu’elle connaît[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Presbytère d'Hénouville, Rouen, J. Leboullenger,
  2. Nicolas de Bonnefons, Le Jardinier François, qui enseigné à cultiver les Arbres, & Herbes Potageres ; Avec la maniere de conserver les Fruits, & faire toutes sortes de Confitures, Conserves, & Massepans, Paris, Pierre des Hayes, , 374 p.
  3. (de) Arnaud Serander, « Zur Autorschaft des Obstbuchs von Antoine Legendre (1652) », Zandera, vol. 19, no 2,‎ , p. 85-93 (ISSN 0940-9920)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Benoît Désiré Cochet, « La Pierre tombale d'Antoine Legendre, curé d'Hénouville et ami du grand Corneille », dans Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, t. I, 1860, p. 154-158
  • Édouard Frère, Manuel du bibliographe normand, t. II, Rouen, 1860, p. 194
  • Yvon Hecht, « L’Œuvre d’Antoine Legendre, inspecteur des arbres fruitiers du roi Louis XIII et curé d'Hénouville fait le sujet d'une conférence à l'Académie des sciences », Paris Normandie,‎ (ISSN 0999-2154)
  • Nicolas-Joseph Prevost, Notice sur le traité d'arboriculture publié en 1652 par l'abbé Legendre, curé d'Hénouville, Rouen, 1848
  • Bulletin du cercle pratique d'horticulture et de botanique du département de la Seine-Inférieure, 1849, t. V, p. 2-8
  • Pierre Le Verdier, « Antoine Le Gendre et son traité : la manière de cultiver les arbres fruitiers », Normannia, Caen, no 3,‎ , p. 180-191
  • (de) Arnaud Serander, « Zur Autorschaft des Obstbuchs von Antoine Legendre (1652) », Zandera, vol. 19, no 2,‎ , p. 85-93 (ISSN 0940-9920)
  • Edmond Spalikowski, « Le Bon Curé d'Hénouville », Le Journal de Rouen,‎
  • « Un ami des Corneille », dans La Semaine religieuse du diocèse de Rouen, Rouen, 30 septembre 1890, t. XXIV, p. 933-936

Liens externes[modifier | modifier le code]