Antenne (anatomie des insectes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Antenne de l'insecte)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antenne.
Variété d'antennes chez les insectes

Les antennes sont des organes sensoriels portés sur la tête des insectes qui servent principalement pour l'odorat mais également pour le toucher et le goût, grâce à la présence de sensilles. Elles peuvent détecter les mouvements et l'orientation, les odeurs, le son, l'humidité et une variété de signaux chimiques (phéromones). Elles peuvent également servir d'organes tactiles pour analyser l'environnement, de moyen de communication pour l'accouplement ou encore de moyen de défense.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Les antennes sont constituées de plusieurs pièces appelées « articles » :

  • Scape, le premier article (le plus basal) de l'antenne,
  • Scapule
  • Pédicelle, le deuxième article de l'antenne,
  • Flagelle l'ensemble des articles de l'antenne à partir du troisième article,
    • Les flagellomères en sont les articles.
    • Les anneli sont les premiers articles du flagelle, étroits et annulaires.
Divers types d'antennes d'insectes

Formes[modifier | modifier le code]

On distingue plusieurs formes d'antennes d'insecte [1]:

  • Aristée : forme élargie avec un poil latéral (ex : Diptera).
  • Filiforme : forme simple, allongée et droite.
  • Sétacée : l'antenne se rétrécit progressivement de la base à la pointe (ex : Thysanoptera, Blattaria, Ephemeroptera, Plecoptera et Trichoptera).
  • Moniliforme : segments antennaires en forme ronde qui donnent une apparence de collier de perles (ex : Coleoptera).
  • Serriforme : antenne qui est inclinée d'un côté donnant l'apparence d'un bord de scie (ex : Coleoptera).
  • Pectiniforme : antenne ayant l'apparence d'un peigne, les segments sont plus longs d'un côté (ex : Coleoptera, Hymenoptera - Symphyta).
  • Claviforme : segments antennaires qui s'élargissent à la pointe de l'antenne. Cela peut être progressif et présent sur toute la longueur ou une augmentation soudaine dans les derniers segments (ex : Coleoptera et Lepidoptera).
  • Lamelliforme : segments antennaires aplatis formant des lamelles (ex : Coleoptera - Scarabeidae).
  • Coudée ou géniculée : présence d'un coude dans l'antenne (Hymenoptera - Formicidae et Coleoptera).
  • Plumeuse : Segments antennaires avec un certain nombre de branches fines, semblable à une plume (ex : Diptera et Lepidoptera - Saturniidae)

Taxinomie[modifier | modifier le code]

La forme de l'antenne est souvent une clé de détermination dans la taxonomie des insectes.

Diptères[modifier | modifier le code]

On distingue, chez les diptères, les brachycères (du grec brachys signifiant "court" et ceros "corne") des nématocères (du grec nematos "fil") grâce à la présence (brachycera) ou non (nematocera) de l'arista, un fil de soie émanant du troisième segment antennaire. On parle alors d'antenne aristée.

Coléoptères[modifier | modifier le code]

antenne lamellée d'un hanneton

L'ancienne nomenclature des coléoptères reposait sur la forme des antennes ("cornes") :

  • les clavicornes : "cornes" en forme de clé ;
  • les lamellicornes : "cornes" en forme de lamelle, actuellement les scarabéidés ;
  • les longicornes : "cornes" de longue taille et autres capricornes, actuellement les cérambycidés.

Lépidoptères[modifier | modifier le code]

On distingue chez les lépidoptères les rhopalocères, ou papillons diurnes, aux antennes en massue, et les hétérocères, ou papillons de nuit, qui ont diverses sortes d'antennes tactiles en forme de plume, de brosse, etc.

Hyménoptères[modifier | modifier le code]

antenne coudée de fourmi

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Insect antennae », sur www.amentsoc.org (consulté le 25 février 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :