Thermorécepteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Les thermorécepteurs sont les récepteurs qui mesurent les variations de température cutanée (et non la température ambiante). On en trouve également dans certaines structures cérébrales, jouant un rôle dans la thermorégulation : les thermorécepteurs envoient une information afférente aux centres de régulation hypothalamiques qui agissent en envoyant des informations efférentes vers des systèmes réglants (glandes sudoripares, muscles lisses et squelettiques) permettant le maintien quasi-constant de la valeur de consigne.

Types de récepteurs[modifier | modifier le code]

I. Les thermorécepteurs profonds

Situés au niveau du territoire vasculaire viscérale, de la moelle épinière et de l'hypothalamus ils permettent de réguler la température du noyau thermique (ou température centrale).

II. Les thermorécepteurs cutanés

  1. récepteurs au chaud (entre 30 et 46 °C)
  2. récepteurs au froid (entre 10 et 35 °C) , réactivés à des températures de 43-44 °C (réponses paradoxales)

Au delà de 46 °C, les neurones nociceptifs prennent le relais. En dessous de 10 °C, le froid anesthésie les récepteurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]