Abdomen (anatomie des insectes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anatomie d'une mouche tsé-tsé : en vert : l'abdomen
Schéma de l'abdomen de l'apocrite

L’abdomen est la troisième grande section du corps de l’insecte. Il se trouve derrière le thorax.

Anatomie externe[modifier | modifier le code]

L'abdomen de l'insecte est composé de 5 à 11 segments. On appelle propodéum le premier segment de l'abdomen et pygidium la face dorsale du dernier segment.

L'abdomen peut porter des cerques ou autres organes tels que :

Il ne porte jamais de pattes chez l'insecte, adulte ou immature, mais il peut porter des fausses pattes.

Il porte de chaque côté une rangée de stigmates pour permettre la respiration de l'insecte.

Chez les hyménoptères, le deuxième segment, qu'on appelle le pétiole, est étranglé. Il arrive que le troisième segment, le postpétiole, le soit aussi. La portion de l'abdomen ainsi rétrécie, composée soit du deuxième segment, soit du deuxième et du troisième, est appelée pédicelle[1]. C'est cet étranglement qui vaut aux guêpes leur «taille de guêpe». Le gastre est, chez les hyménoptères apocrites, la partie élargie de l'abdomen postérieure au pétiole[2]. Le gastre commence au troisième segment abdominal, ou au quatrième si le troisième segment est lui aussi étranglé.

Anatomie interne[modifier | modifier le code]

Il contient les viscères de l'insecte (intestin, rein, tubes de Malpighi, …).
Le cœur de l'insecte se trouve dans la région dorsale de l'abdomen.

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

L'abdomen contient aussi les organes reproducteurs des insectes. On appelle genitalia l'ensemble des pièces de l'armature génitale.

Appareil reproducteur mâle[modifier | modifier le code]

La forme du phallus des mâles de certaines espèces est une clé d'identification de l'espèce.

On appelle phallobase la partie proximale du phallus. Cette phallobase peut porter des paramères, sortes d'appendices latéraux chez les coléoptères.

Appareil reproducteur femelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hölldobler, B., & E.O. Wilson. 1990. The Ants. The Belknap Press of Harvard University Press, Cambridge, Massachussetts. (ISBN 0-674-04075-9)
  2. Gullan, P.J., & P.S. Cranston. 2010. The Insects: An Outline of Entomology, 4e éd. Wiley-Blackwell, Royaume-Uni. (ISBN 978-1-118-84615-5)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :