Anne-Alexandre-Marie de Montmorency-Laval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne-Alexandre-Marie de Laval-Montmorency
Naissance
Paris
Décès (à 70 ans)
Paris
Origine Royaume de France Royaume de France
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Grade Lieutenant général
Conflits guerre d'indépendance des États-Unis
Distinctions Ordre de Cincinnatus
Ordre de Saint-Louis
(Commandeur)
Autres fonctions Pair de France
Famille Famille de Laval
Famille de Montmorency
Maison de Laval-Lezay

Anne-Alexandre-Marie-Sulpice-Joseph de Montmorency, est un militaire français né à Paris le et mort à Paris, le . Il est marquis puis 2e duc de Laval et pair de France, lieutenant-général des armées du roi, et « cordon rouge » (Ordre de Saint-Louis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il participe à la guerre d'indépendance des États-Unis, et est membre fondateur de la Société des Cincinnati. Maréchal de camp en 1789, il dut émigrer pendant la Révolution française.

Depuis 1773, le duc de Laval était affilié à la franc-maçonnerie[réf. nécessaire].

Au retour des Bourbons, il fut fait « pair à vie » le 4 juin 1814 et accéda au grade de lieutenant général le 8 juin suivant. Il vota pour la mort au procès du maréchal Ney.

Le duc était commandeur de l’ordre de Saint-Louis.

Mort le 30 mars 1817, la pairie attachée au titre de duc de Laval est rendue héréditaire le 31 août suivant (sans majorat[1]). Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise[2].

Articles connexes : Duc et pair et Hérédité de la pairie.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Guy-André-Pierre de Montmorency-Laval, duc de Laval-Montmorency, maréchal de France, et de Jacqueline Hortense de Bullion de Fervacques. Il avait épouse, le 30 décembre 1764, Marie-Louise-Mauricette de Montmorency-Luxembourg, fille de Joseph-Maurice-Annibal, comte de Luxe. Elle a été présentée le 16 février 1766. De ce mariage sont issus :

  • Guy-Marie-Anne-Louis de Montmorency, marquis de Laval, capitaine au régiment du roi, dragons, mort le 12 février 1786, sans enfants de Pauline-Renée-Sophie le Voyer de Paulmy d'Argenson qu'il avait épousée le 28 mai 1784 ;
  • Anne-Pierre-Adrien ;
  • Achille-Jean-Louis de Montmorency-Laval, né le , chevalier de Malte de minorité le 18 mai 1782, mort le , d'une blessure qu'il reçut à la défense du camp retranché de Bundenthal, à l'avant-garde de l'armée de Condé ;
  • Eugène-Alexandre.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « www.heraldica.org », Armory of the French Hereditary Peerage (1814-30) (consulté le 27 mars 2011)
  2. François Marie Marchant de Beaumont, Manuel et itinéraire du curieux dans le cimetière du Père la Chaise, Paris, Emler frères, (lire en ligne), p. 99

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • « roglo.eu », Anne Alexandre Sulpice de Montmorency-Laval (consulté le 20 mars 2011)