Alianza País

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alianza País
Alianza PAIS
Image illustrative de l'article Alianza País
Logotype officiel.
Présentation
Président Lenín Moreno
Fondation
Siège Quito, Équateur
Idéologie Socialisme
Marxisme
Bolivarisme
Anti-imperialisme
Affiliation internationale Foro de São Paulo, Congreso Bolivariano de los Pueblos
Adhérents 1 400 000
Couleurs Vert,Jaune et Bleu
Site web http://www.alianzapais.com.ec/
Présidents de groupe
Assemblée nationale Fernando Cordero
Représentation
Députés
100 / 137

Le mouvement Alianza País (« Alliance pays ») est une coalition politique équatorienne dirigée par Lenín Moreno, actuel président de la République. « País », qui signifie pays en espagnol, est l'acronyme de Patria Altiva I Soberana qui signifie « patrie fière et souveraine ».

Membres[modifier | modifier le code]

Elle est formée de plus de 30 organisations et partis politiques équatoriens de gauche et centre gauche dont :

  • Movimiento País
  • le Parti socialiste - Front large
  • Ciudadanos Nuevo País
  • Action démocratique nationale (Acción Democrática Nacional)
  • Initiative citoyenne (Iniciativa Ciudadana)
  • Mouvement citoyen pour la nouvelle démocratie (Movimiento Ciudadano por la Nueva Democracia)
  • Amauta Jatari
  • ABA
  • Pouvoir citoyen (Poder Ciudadano)
  • PTE
  • Alternative démocratique (Alternativa Democrática)
  • Ruptura 25

Histoire[modifier | modifier le code]

Alianza País domine la scène politique équatorienne depuis l'élection de Rafael Correa, leur candidat du Movimiento País, lors des élections générales équatoriennes de 2006, même si elle boycotte les élections pour le parlement[1]. Elle prend part aux élections de l'assemblée constituante de 2007 où elle remporte 70 % des voix[2] permettant ainsi la rédaction d'une nouvelle constitution, programme électoral de la coalition lors des élections générales de 2006. La nouvelle constitution est approuvée par référendum en 2008[3] et provoque des nouvelles élections générales en 2009, qui permettent à la coalition d'obtenir quasiment la majorité absolue à l'assemblée et de réélire Rafael Correa, leur candidat dès le premier tour[4]. Avec leurs 46 % des voix et 59 sièges sur 124 à l'assemblée, ils forment la coalition gouvernementale Acuerdo País en s'alliant avec le Mouvement populaire démocratique (5 sièges) et quelques autres partis très minoritaires, pour avoir une majorité absolue de 74 sièges.

Projet[modifier | modifier le code]

Le projet moteur de cette alliance, en plus de diriger le pays, est le projet sur la révolution citoyenne (Revolución Ciudadana en espagnol) qui a pour but d'implanter le socialisme en Équateur (et en Amérique du Sud) pour le XXIe siècle[5].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]