Alexander Godunov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un danseur image illustrant un acteur
image illustrant américain image illustrant la culture russe
Cet article est une ébauche concernant un danseur, un acteur américain et la culture russe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Alexandre Godounov
Nom de naissance Aleksandr Borissovitch Godounov
Naissance
Île de Sakhaline,
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Décès (à 45 ans)
Nationalité Drapeau de l'URSS Soviétique puis Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Formation

Alexandre Godounov (en français[1]) (en russe : Александр Борисович Годунов ; Aleksandr Borissovitch Godounov) est un danseur et acteur soviétique naturalisé américain. Réfugié politique aux États-Unis dans les années 1970, il y poursuit sa carrière de danseur et devient également comédien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Godunov, fils de Boris Godounov et de Lidia Nicholaevna Studentova, est né sur l'île de Sakhaline, située à l'est de la Russie, le 28 novembre 1949 dans une famille de militaires. Ses parents divorcent, son frère Sasha a alors trois ans. Sa mère, quittent Sakhaline avec ses deux fils pour Riga, Lettonie où elle inscrit Alexandre à 9 ans, contre sa volonté car il voulait être un soldat, à (Riga State Ballet School) en 1958. Il étudie dans la même classe que Mikhail Baryshnikov. Sélectionné parmi plus de 250 enfants, il commence la danse à l'âge de neuf ans. Doué, il progresse très rapidement, puis fait des tournées avec le Moscow Classical Ballet

Alexandre sort diplômé en 1967, son professeur A. Yu Kapralisa Ekiza le félicite. Dans l'année 1967-1971 Godounov danse pour l'ensemble chorégraphique de l'État "du ballet classique" ("Jeune Ballet") sous la direction d'Igor Moiseyev.

Vainqueur (médaille d'or), du concours de ballet de Moscou en 1973, il est reconnu artiste émérite de la RSFSR (1976).

En 1971, il fait partie du Ballet du Bolchoï, où il devient sans tarder étoile. Ses prestations dans Le Lac des cygnes et Giselle, et dans des représentations classiques et contemporaines, lui valent de nombreux éloges et médailles. Il séduit dans ses puissantes interprétations des ballets de Iouri Grigorovitch et devient le partenaire favori de Maïa Plissetskaïa.

Le 23 août 1979, lors d'une tournée avec le Ballet du Bolchoï dans la ville de New York, Godunov contacte les autorités locales et demande le droit d'asile, créant ainsi un incident diplomatique entre les États-Unis et l'URSS. Lorsque le KGB découvre son absence, sa femme, Ludmila Vlasova, ballerine dans la même compagnie, est placée dans un avion pour Moscou, à l'aéroport international John-F Kennedy. Le décollage est retardé, le temps de faire une enquête pour déterminer si elle souhaitait quitter le sol américain de son plein gré ou non.

Le président américain, Jimmy Carter, et Léonid Brejnev sont mis au courant de l'incident et, après trois jours, Ludmila Vlasova décolle vers sa famille en Russie. Godunov se bat pendant une année pour le retour de sa femme aux États-Unis, mais sans succès. Surnommés les « Roméo et Juliette de la guerre froide », ils divorcent en 1982.

Il danse brièvement avec l'American Ballet Theatre, mais en 1982 il se brouille avec le directeur du ballet, son ami d'enfance, Mikhail Baryshnikov. Dès lors, il voyage avec sa propre troupe puis se rend à Hollywood (Californie), où il abandonne les ballets et la danse pour se lancer dans une carrière d'acteur. On le voit notamment dans Witness et Piège de cristal. Il entretient une liaison avec l'actrice Jacqueline Bisset jusqu'en 1988.

Atteint d'une hépatite aggravée par son alcoolisme, Alexander Godunov est retrouvé mort dans sa maison d'Hollywood, à l'âge de 45 ans, par une infirmière envoyée par des amis, deux jours après son décès, le 18 mai 1995. Ses cendres ont été dispersées dans l'Océan Pacifique. Ni sa mère, ni son frère, ni ses neveux et nièces n'étaient présents à la cérémonie, mais un cénotaphe lui est dédié au cimetière de la Présentation à Moscou.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Alexander Godunov sur l’Internet Movie Database