Alan (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alan
logo de Alan (entreprise)
Logo de Alan

Création
Fondateurs Jean-Charles Samuelian
Charles Gorintin
Forme juridique SA à conseil d'administration
Slogan L'assurance santé qui fait simple.
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Jean-Charles Samuelian
Charles Gorintin
Activité Autres assurances
Ape 6512Z
Effectif 450 salariés (chiffres 2021) [1]
SIREN 818 353 070
SIREN 818353070[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web alan.com

Résultat net -52,6M € en 2021 [3]

Alan est une entreprise française d’assurance santé, "indépendante" et "100% en ligne"[4], agréée par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) depuis le [5].

Historique[modifier | modifier le code]

Alan est cofondée en 2016 par Jean-Charles Samuelian, ingénieur et entrepreneur[6], et Charles Gorintin[7].

Agréée par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), Alan devient officiellement assureur santé par décision du [8].

En 2016, les soutiens financiers d'Alan sont : Partech Ventures, CNP Assurances et Power Financial of Canada[7]. Guillaume Sarkozy, ex-délégué général de Malakoff Médéric, siège au Conseil d'administration d'Alan.

En 2021, Alan est présent en France, en Belgique et en Espagne. L'assureur couvre plus de 230 000 personnes et compte 11 000 entreprises[9].

En 2022, Alan fait partie des entreprises du Next40 pour la troisième fois.[10]

Financement[modifier | modifier le code]

En , Alan annonce recevoir 12 millions d'euros pour se lancer. Les premiers investisseurs sont : Partech Ventures, CNP Assurances et Financière Power. Jean-Charles Samuelian et Charles Gorintin conservent la majorité des parts[11].

En , Alan annonce une levée de fonds (dite série A) de 23 millions d'euros pour "atteindre 100000 personnes"[12]. Cette levée de fonds est menée par le fonds de capital-risque Index Ventures. Xavier Niel participe également au financement.

En , Alan annonce une levée de fonds (dite série B) de 40 millions d'euros[13]. Cette levée de fonds est menée par le fonds de capital risque Index Ventures.

En , Alan annonce une levée de fonds (dite série C) de 50 millions d'euros auprès de la société d'investissement Temasek, le fonds souverain de Singapour[14].

En , Alan annonce une nouvelle levée de fonds de 185 millions d’euros. Coatue Management (en), Dragoneer et Exor ont mené ce tour de table avec des investisseurs historiques, dont Temasek[9].

Valorisée à 1,4 milliard d'euros en 2021[15], elle fait partie des licornes françaises[9].

Produit[modifier | modifier le code]

En , Alan publie une application permettant de géolocaliser les professionnels de la santé et de connaître leurs tarifs[16].

En , Alan s'associe à l'application Petit BamBou pour rembourser une partie d'un abonnement à long terme[17].

En janvier 2021, Alan lance l’application gratuite Alan Baby, destinée aux jeunes parents. Elle propose un chat médical avec des experts de la petite enfance, des groupes de discussion permettant de partager des expériences de parents à parents et, enfin, de contenu dédié, produit avec des professionnels de la santé[18]. L'expérience sera arrêtée un an plus tard, le 15 février 2022.

En juillet 2021, Alan acquiert la start-up américaine Jour et lance Alan Mind, une application qui inclut des ressources thérapeutiques, un suivi personnalisé avec des thérapeutes certifiés et peut aussi aider à la mise en place d’ateliers de prévention en entreprise[19].

Culture d'entreprise[modifier | modifier le code]

Dans un entretien aux Échos, le chargé de recrutement d'Alan partage la grille de salaire de l'entreprise et déclare qu'il n'y a chez Alan ni négociations salariales, ni réunions, ni managers[20].

En 2020, le PDG et cofondateur d'Alan Jean-Charles Samuelian publie un livre sur la culture d'entreprise d'Alan, Healthy Business[21].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L’assureur en ligne Alan vise 1 million de clients en 2023 », lefigaro.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. https://www.pappers.fr/entreprise/alan-818353070
  4. « CNP ASSURANCES entre au capital d’Alan (complémentaire santé) », sur bourse.lefigaro.fr, (consulté le )
  5. « Complémentaire santé : Alan, un nouveau venu aux grandes ambitions », sur argusdelassurance.com, (consulté le )
  6. « La start-up Alan veut révolutionner le secteur de la mutuelle santé », sur Challenges (consulté le )
  7. a et b Marie-Catherine Beuth, « Le premier assureur indépendant à se lancer en France en 30 ans lève 12 M€ pour servir les startups », sur Business Insider France, (consulté le )
  8. Décision no 2016-C-72 du 20 octobre 2016 portant agrément d'une entreprise d'assurance (lire en ligne)
  9. a b et c « L’assureur en ligne Alan vise 1 million de clients en 2023 », sur Kit Press Alan (consulté le )
  10. (en-US) « French Tech Next40/120 En – La French Tech » (consulté le )
  11. « Alan se lance dans la complémentaire santé avec 12 M€ », sur Capital Finance, (consulté le )
  12. « Levée de fonds record pour l'assurtech française Alan », sur Les Echos, (consulté le )
  13. Ingrid Vergara, « Le français Alan lève 40 millions d'euros pour s'imposer dans la mutuelle santé en ligne », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  14. Danièle Guinot, « L’assureur Alan lève 50 millions d’euros », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  15. « Alan lève 185 millions d'euros et devient la nouvelle licorne tricolore », sur Les Echos,
  16. « Alan Map, l'appli pour connaître ses remboursements médicaux », sur LExpansion.com, (consulté le )
  17. « Des séances de méditation pour la première fois remboursées », sur CNEWS (consulté le )
  18. « L’insurtech Alan frôle les 140 000 utilisateurs et annonce le lancement d’Alan Baby », sur usine-digitale.fr (consulté le )
  19. « Assurtech : Alan lance un nouveau service autour de la santé mentale », (consulté le )
  20. « Alan, la startup sans manager, sans négo salariale, sans réunion », sur Les Echos Start, (consulté le )
  21. « VIDEO. Qu'est-ce que le "Healthy Business" ? », sur Franceinfo, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]