Alain Morisod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alain Morisod
Description de cette image, également commentée ci-après
Alain Morisod en 1996, par Erling Mandelmann.
Informations générales
Naissance (71 ans)
Genève Drapeau de la Suisse Suisse
Genre musical Populaire
Instruments Piano
Années actives 1971-

Alain Morisod, né à Genève, le est un pianiste suisse, producteur d'émissions de télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

A l'age de 9 ans, Alain perd son père Jean, boucher du quartier Saint-Gervais à Genève. Il se réfugie dans la musique et commence son apprentissage du piano. De 1958 à 1968, il suit ses études à l'Institut Florimont, puis, jusqu'en 1970, à la Faculté de Droit de l'Université de Genève. Il étudie ensuite au Conservatoire de Genève et au Conservatoire Populaire[note 1].

Il commence sa carrière musicale comme accompagnateur au piano pour, entre autres, Arlette Zola, Henri Dès (qui chantait encore pour les adultes) ou l'humoriste français Fernand Raynaud[4].

En 1971, son premier album Concerto pour un été, enregistré, composé et produit par Alain avec de petits moyens devient le hit de l'été, se vendant à plus de 2 millions d'exemplaires.

Ce tube est même repris en Amérique du Sud par l'organiste [du chanteur brésilien, mondialement connu Roberto Carlos], Lafayette Conejo Varges Limp ( Río de Janeiro , 11 mars 1943) sous le nom concierto para un verano. Il sera vendu à des milliers d'exemplaires dans toute l'Amérique Latine.

Au Casino Théâtre de Genève en 1971, il accompagne Fernand Raynaud au piano[5]. Il crée ensuite en 1977, pour participer au Concours Eurovision de la chanson, le groupe Sweet People. Leur chanson Hey le musicien se classe deuxième de la finale suisse en 1978[6]. Cet orchestre existe toujours et Alain Morisod participera onze fois au Concours Eurovision de la Chanson comme compositeur.

En 1979, il sauve et relance la Revue genevoise du Casino - Théâtre avant de se lancer à la télévision[7].

De 1980 à 1985, il produit, en compagnie de Christian Morin, La Grande roue, Studio 4 et Trèfle d'or puis, de 1998 à 2019, Les coups de cœur d'Alain Morisod avec Jean-Marc Richard et Lolita Morena [8] La dernière émission des Coups de coeur d'Alain Morisod est diffusée, en direct, le 9 novembre 2019 sur RTS1.

De 1986 à 1991, il est également président du club de football Urania Genève Sport qui passe en deux saisons de la 2e ligue à la Ligue Nationale B, en compagnie de Paul Garbani et de Gérard Castella[9].

En 2001 il épouse Mady Rudaz, chanteuse du groupe Sweet People qui inclut aussi le chanteur Jean-Jacques Egli.

En , Alain Morisod est l'ambassadeur du 24e Téléthon, aux côtés du journaliste suisse Malick Touré-Reinhard[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À l’origine, ledit « Conservatoire populaire » s’appelait : « École sociale de musique[1] ». C’est sous cette dénomination-là qu’Alain Morisod fit ses classes de piano avec, pour professeur : Marine Vigny[2],[3] (elle-même épouse du comédien suisse : Jean Vigny).

Références[modifier | modifier le code]

  1. sortir.ch : – Les 75 ans du Conservatoire Populaire.
  2. Marine Vigny (nom de naissance : Marine Choquard).
  3. Cf. curriculum vitæ d’Alain Morisod, tel que figurant sur son site officiel.
  4. « ALAIN MORISOD », sur morisod.com, (consulté le 15 juillet 2020)
  5. Raynaud et Morisod
  6. Marielle Rezzonico, « L'Eurovision de la Chanson, entre amis », RTS,‎ (lire en ligne)
  7. Raphaël Piguet, « Notice d'autorité - Casino-Théâtre », Casino-Théâtre - Ville de Genève,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  8. Christian Morin, Si ton père avait pu voir ça !, l'Archipel, (ISBN 9782809804287, lire en ligne)
  9. UGS, « Histoire FC UGS Genève », sur https://ugsfc.ch (consulté le 15 juillet 2020)
  10. « TELETHON », sur Asrimm (consulté le 15 juillet 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]