Alain Gardinier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Gardinier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activité

Alain Gardinier est un journaliste, écrivain et réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de la Côte basque, Alain Gardinier a commencé sa carrière en tant qu'assistant-réalisateur de longs-métrages (Christian de Chalonge, Robert Fuest, Joyce Buñuel...) avant de devenir journaliste-photographe animalier (Terre Sauvage, Mondo Sommerso...) et musical (Rock & Folk, Rock et Bd, Chanson Magazine, VSD, le Matin de Paris, Newlook, le Nouvel Observateur, 20 ans, Glamour, L'Écho des savanes...). Il sera également photographe pour plusieurs pochettes de disques (Coutin, Screamin' Jay Hawkins, Sugar Ray Ford, Chéreze, Blanchard, Daniel Facérias, Buzy...) et rédacteur de biographies d'artistes.

Après avoir travaillé en tant que journaliste-réalisateur pour la société Flagrant délit[1], Thalassa et Sygma TV sous la direction d'Hervé Chabalier, il entre à Canal+ en 1987 en tant que chroniqueur musical dans l'émission Nulle part ailleurs, puis dans Top 50 où il tiendra pendant 3 ans la rubrique "Top around the world" et deviendra le joker de Marc Toesca de 1988 à 1990. Il animera ensuite l'émission Top Bab sur la chaîne Canal Jimmy tout en réalisant autour du monde des sujets axés autour de la musique pour l'émission Megamix de Martin Meissonnier (France 3).

Il s'occupera également pendant plusieurs années de la programmation du festival de rock français Halou à Tokyo. Il prendra ensuite la rédaction en chef et la présentation, sur M6, des émissions Nouba et Culture Rock qui obtiendra le 7 d'or de la meilleure émission musicale en 1993 et aussi le premier 7 d'or de la chaîne. Après une saison dans l'émission Taratata (Air Productions), il crée avec Lorenza Radici, en 1996, la première émission consacrée à une autre de ses passions, les sports de Glisse. Free Ride, devenue Yoz l'année suivante, qui restera 15 ans à l'antenne.

Depuis ses débuts en tant que journaliste, Alain Gardinier a également écrit plus de 150 articles sur le surf et les sports de glisse, et réalisé de nombreux documentaires, dont la série l'esprit du surf (la Cinquième, 1995). Il est également l'auteur de plusieurs livres sur le surf : Surf guide avec Franck Margerin, Surfeurs, Surfeurs 2, Les tontons Surfeurs, ainsi que de compilations sur la musique surf.

De retour sur la Côte basque en 1999, il va fonder Zuma Productions, une société de productions audiovisuelle spécialisée en films d'entreprises et films de surf. Parmi les sorties DVD : Amuz, Bigue!, Two Bigue, Surfez mieux!, Surfez mieux c'est divin!, ainsi que les DVD de la compétition internationale Quiksilver Pro France. En mai 2008, Alain Gardinier a sorti aux éditions Pimientos un Dictionnaire du Pays basque[2].

En 2009, il publie, sur la superbe collection d'objets surf de Gérard Decoster, Surf Collection[3]. En octobre 2010, il sort 365 jours de l'histoire du rock aux éditions de la Martinière. Il collabore avec le label Naïve sur un coffret de 3CD + 1DVD intitulé Born To Surf, ainsi qu'avec la FNAC pour divers produits dont les coffrets de 10 CD California Dreaming.

En juin 2013, il propose aux éditions Atlantica 'Miki Dora, de Malibu a la Côte basque', un portrait du légendaire surfeur, en quête de l'été sans fin, qu'il côtoya durant ses nombreux séjours sur la Côte basque.

Le printemps 2014 voit la sortie de 'Punk Sur La Ville!' (éditions Atlantica), un livre racontant l'épopée du festival punk de Mont de Maran (1976-1977) ainsi que de

DPRK, son 11e livre et premier roman, un 'polar' ayant pour cadre la Corée du Nord aux Éditions Daphnis et Chloé (disponible également en poche chez Folio)

En juin 2015, il publie 'Surf Culture' (Atlantica), un livre de près de 300 pages et 750 illustrations couvrant toute l'histoire de la culture surf (livres, films, musique, moyens de locomotion, bande dessinée, etc.)

en 2016 sortent ''Ride The Wild surf!'' (éditions Atlantica), dix portraits de surfeurs aux parcours cabossés et 'The Endless Summer'' (GM Editions), un beau livre racontant l'épopée de ce film

essentiel de la culture surf .

En 2017, Alain Gardinier propose ''François Lartigau Surfing Moments', (éditions Atlantica), un livre-hommage pour son ami François Lartigau, décédé en décembre 2016, ainsi que ''Surf Me Up!'' (éditions Atlantica) 90 chroniques sur l'univers du surf (tirées de son émission radio du même nom sur France Bleu Pays basque). En juin 2017 sort également ''A La croisée des chemins: 40 ans de rugby à Bidart'' , un livre retraçant l'épopée de ce club de rugby hors du commun ayant recueilli en son sein All Blacks et autres internationaux de renom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il réalise des films sur la voile et des clips musicaux
  2. Dictionnaire des noms, des lieux, des villes, des cultures, des traditions, de la faune, de la flore, de la gastronomie, des artistes et des personnalités du pays basque Nord, et aussi pas mal au Sud
  3. Sur Collection, 2009, éditions Aubanel- La Martinière