Martin Meissonnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Martin Meissonnier
Description de cette image, également commentée ci-après
Martin Meissonnier
Informations générales
Naissance
Paris, France
Activité principale Producteur, compositeur
Activités annexes Journaliste, activiste,flaneur
Instruments guitare, claviers, luth, bombarde, flûte à bec,tambourin, triangle,
Années actives Depuis 1975

Martin Meissonnier est un journaliste, auteur, producteur, réalisateur et compositeur français.

Jadis journaliste pour Liberation, mais aussi pionnier du Home Studio et d'internet, il s'emploie à faire découvrir de nouveaux artistes comme de nouveaux styles musicaux[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Guitariste dans un groupe rock à 16 ans et passionné de jazz, Martin Meissonnier promeut en France, durant les années 1970, plusieurs artistes comme Don Cherry, John Lee Hooker, Art Ensemble of Chicago et Dizzy Gillespie[2].

Dans les années 1980, il devient producteur de divers artistes comme Fela Kuti[3],[4], King Sunny Ade[5],[6], Ray Lema[7], Manu Dibango, Papa Wemba[8] et Wasis Diop[9]. Fin connaisseur de world music et plus particulièrement des musiques africaines, il coproduit Tam-tam pour l'Éthiopie en 1985[10]. En 1986, il organise le premier festival raï à Bobigny en Seine-Saint-Denis (93). Il a également travaillé avec Khaled[11], Safy Boutella, Amina[12], Arthur H, et en 1994 avec Robert Plant et Jimmy Page du fameux groupe Led Zeppelin[13], comme avec Alan Stivell en produisant son album Brian Boru[14].

Mais c'est son émission musicale Mégamix[15] qui a fait connaître son nom au grand public[16] : de 1989 à 1994, il en réalisa 250 numéros sur La Sept puis Arte. Mégamix fut sacrée meilleure émission musicale pour la jeunesse au FIMAJ à Monte-Carlo en 1991[17].

Martin Meissonnier dirige divers films documentaires pour Arte et Canal+ centrés sur l'histoire, internet, le numérique, la musique Rap et le mouvement Techno, comme Music is my Drug/Psychedelic Trance (1996, 52 min, Compagnie des Phares et Balises/Canal+)[18] ou Sur les Traces de la Reine de Saba (Gaumont Television/ARTE)[19], Paroles de Juges (Gaumont Television/Tetra Media/ARTE).

En 2000, il réalise pour Canal Plus le documentaire La guerre radioactive secrète[20],[21],[22].

En 2001, son livre intitulé Uranium appauvri : la guerre invisible est publié chez Robert Laffont[23]. En 2003, il réalise La Vie de Bouddha (ARTE/General Pattern)[24] où figure le moine bouddhiste vietnamien Thich Nhat Hanh.

En 2004 Martin Meissonnier crée les « Productions Campagne Premiere » (PCP) pour gérer les films documentaires qu'il réalise comme À la droite de Dieu (PCP/Canal plus 2004)[25] et Vraie Jeanne, Fausse Jeanne (ARTE /PCP)[26], un docufiction consacré à Jeanne d'Arc. Présenté comme une « contre-enquête », ce film est fortement critiqué par les historiens médiévistes Colette Beaune, Olivier Bouzy, Philippe Contamine et Françoise Michaud-Fréjaville, qui lui reprochent sa complaisance vis-à-vis du journaliste Marcel Gay, partisan du « mythe survivaliste » selon lequel Jeanne d'Arc n'aurait pas été brûlée à Rouen le [27].

Puis Martin Meissonnier s'associe au réalisateur Pascal Signolet pour deux films : Ma Poubelle est un Trésor (France 3/PCP 2010)[28] et La Fée Electricité (France 5/PCP 2012)[29].

En 2010, il compose la musique d’Astronomy Domine pour une installation de Jean-Charles de Castelbajac commandée par le ministre Frédéric Mitterrand pour commémorer les quatre cents ans de la mort du roi Henri IV[30].

En 2011, il devient président de l'association Atmospheres 21 qui produit le « Festival Atmospheres » organisée tous les ans à Courbevoie / La Défense[31].

En 2015, il réalise le film documentaire Le Bonheur au travail,[32],[33] diffusé en avant-première à la Gaîté Lyrique le , puis sur Arte et la RTBF. Toujours en 2015, il produit l'album Kodama[34] (Echos) de l'artiste franco-japonaise Maïa Barouh. En 2017, il réalise le film documentaire Le travail a-t-il un sexe ? diffusé sur France 5[35].

En 2018 il produit l'album Poetic Trance d'Aziz Sahmaoui & University of Gnawa[36]. Toujours en 2018, il reprend une carrière de DJ commencée à Radio Nova dans les années 1985/86 puis mise entre parenthèses. Il se produit au Festival Transmusicales de Rennes sous le pseudo de Dox Martin[37] ainsi qu'au Festival Tropisme de Montpellier en .

Films documentaires (réalisateur)[modifier | modifier le code]

  • Le Travail a-t-il un sexe? (2017 France 5/RTBF/Productions Campagne Première/Luxfugit Films)
  • Le Bonheur au Travail (2015 ARTE/ RTBF/Productions Campagne Première/Luxfugit Films) .
  • La fée Electricité co-dirigé par Pascal Signolet (2012 Campagne Première/France 5).
  • Dancing City Johannesburg (2012 Campagne Première/France O/Voyage)[38]
  • Washington-Paris, la diplomatie des banlieues (2012 Productions Campagne Première/Canal+)[39].
  • Poubelle la vie, co-dirigé par Pascal Signolet (2010, 90 min, Productions Campagne Première/France 3/RTBF).
  • Vraie Jeanne Fausse Jeanne (Enquête sur Jeanne d'Arc) (2007, 90 min, Arte/Productions Campagne Première).
  • Africa Live - Roll Back Malaria, cinq films concerts, featuring Youssou N'Dour, Tiken Jah Fakoly, Corneille, Awadi & autres (2005, 300 min, Antelope Films/Ideale Audience/Flotow Productions/Xippi).
  • À la droite de Dieu (On God’s Right) en collaboration avec Roger Trilling (2004, 55 min, Productions Campagne Première/Canal+/SBS Australia).
  • La vie de Bouddha (2003, 90 min, General Pattern/Infine films/Buddhist Broadcasting Foundation/Arte/SBS).
  • Mc World - La culture des marques avec Benjamin Barber, Eric Schlosser, Dan Wieden... (2002, 90 min, Sodaperaga/Arte) « Prix Leonardo » for best European production 2002 - Italy.
  • Une Europe sans Loi avec Eva Joly, Renaud Van Ruymbecke, Gerardo Colombo etc. (2000, 52 min, Tetra Media/la Cinquième).
  • Paroles de Juges avec Eva Joly, Renaud Van Ruymbecke, Gerardo Colombo etc. (2000, 90 min, Tetra Media/Arte).
  • La Guerre Radioactive Secrète (Invisible War, Depleted Uranium and the Politics of Radiation) (2000, 64 min, Canal+), « Grand Prix » du Festival du film scientifique Sinergie 2001.
  • Sur les Traces de la Reine de Saba (1999, 2 × 52 min, Gaumont Television/Arte/SBS/AVRO).
  • Web Site Story (1999, 4 × 26 min, Gaumont Television/European Community/Arte) (compilation of www.monde & Internet : un monde digital).
  • www.monde avec Jean-Marie Messier, Serge Tchuruk, Michael Bloomberg (1998, 110 min, Gaumont Television/Arte).
  • La Roue du Destin (The Wheel of Destiny) sur l'astrologie autour du monde, tourné à Hong Kong, Guatemala, Mali, Inde... (1998, 2 × 52 min, The Factory/Arte).
  • Les Gardiens du Temps (Time Guardians) (1997, 60 min, The Factory/Canal+).
  • Internet - un monde digital avec Alvin Toffler, Louis Rosetto (1996, 120 min, Série Limitée/Arte)[40].
  • Music is my Drug/Psychedelic Trance (1996, 52 min, Compagnie des Phares et Balises/Canal+).

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums (réalisateur)[modifier | modifier le code]

Compositeur[modifier | modifier le code]

Bandes sons[modifier | modifier le code]

  • Rose, c'est Paris, film par Bettina Rheims & Serge Bramly (2010, Arte/Productions Campagne Première)
  • Unter Bauern, film par Ludi Boeken (2009, Acajou Films, Pandora, Filmforum)
  • Reporters, série dirigée par Suzan Fenn & Ivan Straburg (2007–2009, Capa Drama/Canal+)
  • The Great Match, film par Gerardo Olivares (2006, Wanda Films) (in competition at Berlinale 2006)
  • Death of Diana, documentaire par David Carr Brown (2003, Psychology News UK/ABC-Channel 5 UK)
  • l’Affaire Clearstream, documentaire par Denis Robert (2003, The Factory/Canal +)
  • Inside Broadmoor, documentaire par David Carr Brown (2002, Psychology News UK/Channel 5 UK)
  • République Atomique documentaire par David Carr Brown (2001, Artline/ARTE)
  • Vie privée, vie publique, émission TV (2000-2001, MD Productions/France 3)
  • Les 100 photos du Siècle, documentaire (1998, Capa)
  • Tripalium par Christophe Loizillon (1996 – Vertigo productions)
  • Les Guignols de l'info, émission TV (1995–2015, Canal+)
  • Peintres de Kumasi par Thierry Secretan (1995, Online/Arte)
  • Joe et Marie par Tania Stöcklin (1993)
  • Musique des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques d'Albertville 1992 - « Victoire de la Musique » 92 - « Prix de la Musique Symphonique Légère de la SACEM »
  • Kaltex en Chine (1988, Kaltex)
  • Les cercueils de monsieur Kane Kwei par Thierry Secretan (1987, La Générale de Production cinématographique)

Collaborations à des B.O.[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Martin Meissonnier, un musicien au service de la démocratie », sur CLES (consulté le )
  2. « Meissonnier, le moissonneur. », sur Libération.fr (consulté le )
  3. « Le choix des libraires - en savoir plus sur le livre Fela Kuti : le génie de l'afrobeat », sur www.lechoixdeslibraires.com (consulté le )
  4. « Seun Kuti, pair et fils de Fela, visite l'Hexagone », sur Libération.fr (consulté le )
  5. « L'arrivée du « Roi Soleil » de la musique africaine », Lemonde.fr (consulté le )
  6. Robert Palmer, « PAST AND PRESENT FUSE IN AFRICAN POP », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  7. « Medecine », sur RAY LEMA (consulté le )
  8. « Papa Wemba », sur RFI Musique (consulté le )
  9. « Diop », sur RFI Musique (consulté le )
  10. Alain Wais, « TAM-TAM POUR L'ÉTHIOPIE », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  11. Robin Denselow, « World review: Khaled: Liberté | Music », The Guardian, (consulté le )
  12. « Amina, fille des mélanges La chanteuse tunisienne incarne les vices et les vertus de la », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  13. « Page and Plant shake the Led out on their latest tour », sur tribunedigital-baltimoresun (consulté le )
  14. « Alan Stivell séduit, quand Denez Prigent tourne en rond », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  15. « MÉGAMIX : Les images de la sono mondiale », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  16. « MARTIN MEISSONNIER », sur www.lexpress.fr (consulté le )
  17. « Le palmarès du deuxième FIMAJ », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  18. « Voyage sur la planète techno », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  19. « Africultures - Fiche film : Sur les traces de la reine de Saba », sur www.africultures.com (consulté le )
  20. « America's big dirty secret - Le Monde diplomatique - English edition », Mondediplo.com (consulté le )
  21. « Study highlights deception over health risks of depleted uranium », sur The Irish Times (consulté le )
  22. « La guerre atomique a eu lieu », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  23. « Une enquête met en cause le plutonium contenu dans les armes américaines », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  24. « Thema : Bouddha », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  25. « Canal+ diffuse une enquête sur les fondamentalistes chrétiens », sur 20minutes.fr (consulté le )
  26. « Les deux vies de Jeanne », sur lesechos.fr (consulté le )
  27. « Jeanne d'Arc et les impostures », sur lefigaro.fr, .
  28. « Les Inrocks - "Ma poubelle est un trésor", docu sur la bataille des déchets », sur Les Inrocks (consulté le )
  29. « Au nord du Laos, la "fée électricité" est un peu Millavoise », sur www.midilibre.fr (consulté le )
  30. « Astronomy Domine » (consulté le )
  31. « Festival Atmosphères : 5ème édition pour un monde durable », sur Eco Volontaire International (consulté le )
  32. « Martin Meissonnier, journaliste et réalisateur », sur CLES (consulté le )
  33. Alain Constant, « Le bonheur au travail, c’est possible », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  34. Patrick Labesse, « Les jaillissements sonores de Maïa Barouh », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  35. L'Usine Nouvelle, « "Le travail a-t-il un sexe ?", un documentaire revigorant sur la longue marche vers l’égalité au travail - Social », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  36. « Aziz Sahmaoui, la musique, une magie qui dure », sur RFI Musique, (consulté le )
  37. « Huîtres, crâne de vache... Les secrets du boss des Trans Musicales », sur www.20minutes.fr, (consulté le )
  38. « Télé : Johannesburg danse avec Martin Meissonnier | mondomix », sur Mondomix (consulté le )
  39. Jean-Baptiste de Montvalon, « Washington-Paris, la diplomatie des banlieues », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  40. « Théma : la révolution Internet, avec «Un monde digital», documentaire. Plongée dans l'Internet, sans filet. », sur Libération.fr (consulté le )
  41. Neil Spencer, « Aziz Sahmaoui: Aziz Sahmaoui & University of Gnawa – review | Music | The Observer », Guardian (consulté le )
  42. « Musique: Louis Bertignac, le grizzly sort les riffs (interview) », leJDD.fr (consulté le )
  43. « The Music of Sunil Dev - Les Inrocks », sur Les Inrocks (consulté le )
  44. « CG: Seun Kuti & Egypt 80 », Robert Christgau (consulté le )
  45. Mike Zwerin, « Rai Meets Reggae:Where the Action Is », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  46. « MUSIQUES Ni star ni système Amina joue les cultures sans frontières. A ses côtés, le producteur Martin Meissonnier. Entretien à l'occasion de la sortie de », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  47. « MUSIQUE. Invité au Festival d'Angoulême, le Zaïrois Papa Wemba aux deux visages. La rumba de Wemba. - Libération », Liberation.fr (consulté le )
  48. « Music/Sangam », Les Inrocks (consulté le )
  49. « Music/Sangam », sur www.telerama.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]