Agrostis mannii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Agrostis mannii
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Monocotylédones
Clade Commelinidées
Ordre Poales
Famille Poaceae
Genre Agrostis

Nom binominal

Agrostis mannii
(Hook.f.) Stapf, 1899[1]

Synonymes

  • Agrostis mannii subsp. mannii[1]
  • Calamagrostis mannii (Hook.f.) Engl.[1]
  • Deyeuxia mannii Hook.f.[1] [2]

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Agrostis mannii encore appelé Deyeuxia mannii Hook.f.[3] est une espèce d'herbacées de la famille des Gramineae, d'autres classifications la catégorisent dans la famille des Poaceae[4]. Elle se développe dans les sous-bois des forêts tropicales et subtropicales[5]. Bien qu'à un faible niveau, elle est une plante menacée d'extinction à cause de la déforestation[6].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son épithète spécifique mannii rend hommage au botaniste allemand Gustav Mann qui collecta les premiers spécimens à Fernando Po (auj. Bioko) en mai 1862[7].

Description[modifier | modifier le code]

Herbe pérenne cespiteuse, atteignant 0,6-1 m de hauteur. Feuilles variables, convolutées, atteignant 20 cm de longueur; ligule hyaline, longue de 2-3 mm. Inflorescence en panicule lancéolée lâche et ouverte, longue de 25 cm, ayant des branches flexueuses et filiformes atteignant jusqu'à 4 cm de longueur; épillets à l'extrémité des branches. Epillets longs de 3,5-5,5 mm, violacés; rachéole parfois prolongée. Glumes plus longues que la lemma. Lemmas longues de 3-3,5 mm, pileuses, portant 3 subules, 2 latérales et une médiane; arête basale coudée, longue de 4-6 mm; paléa aussi longue que la lemma[8].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

La sous-espèce Agrostis mannii subsp. mannii est endémique du Cameroun, où on la trouve sur les montagnes de l'Ouest entre 1 600 et 3 000 m, et de l'île de Bioko en Guinée équatoriale.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (12 août 2017)[9] :

  • sous-espèce Agrostis mannii subsp. aethiopica
  • sous-espèce Agrostis mannii subsp. mannii

Selon Kew Garden World Checklist (12 août 2017)[10] :

  • sous-espèce Agrostis mannii subsp. aethiopica S.M.Phillips (1986)
  • sous-espèce Agrostis mannii subsp. mannii

Selon Tropicos (12 août 2017)[11] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • sous-espèce Agrostis mannii subsp. aethiopica S.M. Phillips
  • sous-espèce Agrostis mannii subsp. mannii

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d The Plant List, consulté le 12 août 2017
  2. UICN, consulté le 12 août 2017
  3. Umberto Quattrocchi, CRC World Dictionary of Grasses: Common Names, Scientific Names, Eponyms, Synonyms, and Etymology - 3 Volume Set, CRC Press, , 2408 p., p. 58
  4. « Agrostis mannii (Hook. f.) Stapf », sur tela-botanica.org (consulté le 12 août 2017)
  5. (en) « Agrostis mannii », sur kew.org (consulté le 12 avril 2017)
  6. (en) « Agrostis mannii », sur iucnredlist.org (consulté le 12 août 2017)
  7. Global Plants, JSTOR
  8. Antonius Petrus Maria van der Zon, Graminées du Cameroun - Flore, t. 2, Wageningen Agricultural University Papers, , 557 p. (ISBN 9789067542296, lire en ligne), p. 75
  9. Catalogue of Life, consulté le 12 août 2017
  10. Kew Garden « World Checklist », consulté le 12 août 2017
  11. Tropicos, consulté le 12 août 2017

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Michel Onana, Synopsis des espèces végétales vasculaires endémiques et rares du Cameroun : check-liste pour la gestion durable et la conservation de la biodiversité, Yaoundé, Ministère de la Recherche scientifique et de l'Innovation, coll. « Flore du Cameroun » (no 40), , p. 241
  • (en) Jean-Michel Onana et Martin Cheek, « Agrostis mannii subsp. mannii », in Red Data Book of the Flowering Plants of Cameroon: IUCN Global Assessments, Royal Botanic Gardens, Kew, 2011, p. 376 (ISBN 9781842464298)
  • Otto Stapf, in « Gramineae », in Flora Capensis, 7, 549. 1899, p. 549, [lire en ligne]
  • A.P.M. van der Zon, « Agrostis mannii (Hook.f.) », in Graminées du Cameroun, volume II, Flore, Wageningen Agricultural University, 1992, p. 75, [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :