Gustav Mann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mann.
Gustav Mann
Gustaw baron Manteuffel-Szoege 2011.03.30.img243.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Hanovre ou Dricāni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
Munich ou Q9177341Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
G.MannVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités

Gustav Mann, né à Hanovre le , décédé le , est un botaniste allemand qui dirigea plusieurs expéditions en Afrique de l'Ouest et fut aussi jardinier des Jardins botaniques royaux de Kew.

Il fut choisi par William Jackson Hooker, directeur des Jardins botaniques royaux de Kew pour participer à l'expédition de William Balfour Baikie en Afrique occidentale d'où il envoya de nombreux échantillons à Kew. Il prit la direction d'une expédition le long du fleuve Niger, en remplacement de Charles Barter tombé malade.

Plus tard, il parvint avec d'autres à Fernando Po, une île de Guinée équatoriale, et à partir de là débarqua au Cameroun. En 1861, il fut avec le capitaine Richard Francis Burton le premier Européen à réussir l'ascension du mont Cameroun, le point culminant de l'Afrique de l'Ouest (4 095 m). C'est en parcourant les chaînes montagneuses du Cameroun qu'il fit la découverte de Prunus africana – parfois appelé « Prunier d'Afrique » –, un arbre dont l'écorce constitue un traitement efficace dans l'hypertrophie bénigne de la prostate.

Il voyagea également en Inde d'où il ramena des spécimens de la région de Darjeeling.

Il prit sa retraite à Munich, en 1891.

Gustav Mann a laissé son nom au genre Manniella d'orchidées africaines. Plusieurs espèces lui doivent leur épithète spécifique, telles que Adenocarpus mannii, Agrostis mannii, Begonia mannii, Bidens mannii, Brachystephanus mannii, Campylospermum mannii, Cucumeropsis mannii, Habenaria mannii, Helichrysum mannii, Magnolia mannii, Rauvolfia mannii ou Schefflera mannii.

Publications[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

G.Mann est l’abréviation botanique standard de Gustav Mann.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI