Agénor fils de Poséidon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dans la mythologie grecque, Agénor (en grec ancien Ἀγήνωρ / Agếnôr) est un roi phénicien de Tyr. Il est le fils de Poséidon et de Libye, ce qui fait de lui le frère de Bélos (qui est son jumeau) et de Lélex.

Originaire d’Égypte, il se rend en Phénicie où il devient roi et épouse Téléphassa. Il en a plusieurs fils (Cadmos, Phénix (en) et Cilix) et une fille, Europe (que certains auteurs considèrent cependant comme la fille de Phénix, et donc sa petite-fille). Certaines traditions lui attribuent aussi d’autres fils : Phinée, Thasos et Céphée.

Lorsqu’Europe est enlevée par Zeus, il envoie ses fils la chercher avec ordre de ne pas revenir tant qu'ils ne l’auront pas retrouvée. Leurs recherches restant vaines, ils s’établirent dans diverses régions de Grèce.

Famille[modifier | modifier le code]

Selon Apollodore, Agénor est né à Memphis en Égypte, de Poséidon et de Libye, et il avait un frère jumeau nommé Bélos[1]. Belos resta en Égypte sur laquelle il règne tandis qu'Agénor part en Phénicie où il régnera. Selon d'autres sources[2], il est le fils de Bélos et non son jumeau, et peut-être d'Anchinoé.

Les sources diffèrent également quant aux enfants d'Agenor; il est parfois dit qu'il était le père de Cadmos, Europa, Cilix, Phoenix et Thasos[3],[4],[5],[6],[7],[8]. Certaines sources affirment que Phoenix était plutôt le frère d'Agénor (et le fils de Bélos) et que c'était Phoenix qui était le père de ces derniers. La femme d'Agénor est donnée comme étant Téléphassa, Argiope[9],[10], Antiope[11],[8] , ou Tyro[12], cette dernière donnant son nom à la ville de Tyr. Selon Pherecydes d'Athènes, la première épouse d'Agénor était Damno, la fille de Belos, qui enfantera de lui Phoenix et deux filles autrement inconnues, Isaia et Melia, qui épousèrent respectivement Égyptos et Danaos. Agénor a ensuite engendré Cadmos avec Argiope, fille de Nil[10].

Dans l'Iliade, cependant, Europe est clairement une fille de Phoenix[13]. Soit Cadmos soit Europe sont confirmés comme enfants de Phoenix tant par les Éhées attribuées à Hésiode[14],[15] que par les Bacchylides[16] et par diverses scholies. Cilix et Phineus sont également des fils de Phoenix selon Phérécydes d'Athènes[17], qui ajoute également un fils autrement inconnu nommé Doryclus.

La plupart des sources ultérieures citent Cadmos et Cilix comme fils d'Agénor directement sans mentionner Phoenix. Dans les rares occasions où il est mentionné, Phoenix est répertorié comme le frère de Cadmos et Cilix. Qu'il soit inclus comme frère d'Agénor ou comme fils, ses rôles dans la mythologie se limitent à hériter du royaume de son père et à devenir l'éponyme des Phéniciens. Tous les témoignages s'accordent sur un roi phénicien qui a plusieurs enfants, dont les deux fils Cadmos et Cilix et une fille Europe.

Une certaine Idothée, épouse de Phineus, était appelé la sœur de Cadmos et donc peut-être la fille d'Agénor[18],[19]. Taygete, généralement l'une des Pléiades et mère de Lacedemon par Zeus, aurait également été la fille d'Agénor [20].

Tableau comparatif de la famille d'Agénor selon les différents auteurs
Relation Noms Sources
Hes. Pher. Bacc. Euripides Sophoc. Herod. Apollon. Dio. Val. Apollod. Dictys Hyg. Pau. Non. Tzet. Unknown
Éhées Dithy. Sch. Phoe. Sch. Anti. Arg. Sch. Fab.
Parents Poséidon et Libye
Bélos
Épouse Damno
Argiope
Antiope
Téléphassa
Tyro
Enfants Phénix (en)
Cadmos
Isaia
Mélia
Doryclus
Cilix
Idothée
Phinée [21]
Europe
Taygète
Thasos

Agénor dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bibliothèque, Bibliotheca 2.1.4
  2. Nonnus, Dionysiaques, 3. 296-297
  3. Scholie sur Euripide Phoenician Women 5
  4. Hyginus, Fabulae 178
  5. Pausanias, Graeciae Descriptio 5.25.7
  6. Scholie sur l'Apollonius de Rhodes, Argonautiques 2.178 & 3.1186
  7. Herodotus, The Histories 4.147 & 7.91
  8. a et b Jean Tzétzès, Chiliades 7.19
  9. Hygin, Fabulae 6 & 178
  10. a et b Gantz, p. 208; Phérécyde d'Athènes fr. 21 Fowler 2000, p. 289 = FGrHist 3 F 21 = Scholie sur Apollonius Rhodius, Argonautiques 3.1177-87f
  11. Scholie sur EuripideLes Phéniciennes 5
  12. A. W. Gomme, « The Legend of Cadmus and the Logographoi », JHS,‎ , p. 70
  13. Modèle:Iliade
  14. Hésiode, Éhées 19a comme cité dans le Oxyrhynchus Papyri 1358 fr. 1
  15. Hésiode, Ehoiai 19 comme cité dans la Scholie sur Homère, Iliad 12.292
  16. Bacchylides, Dithyrambes 5.46
  17. Phérécydes d'Athènes fr. 86 Fowler 2000, p. 320 = FGrHist 3 F 86.
  18. Scholie sur Sophocle, Antigone 989
  19. Sir Richard C. Jebb. Commentaire sur Sophocles: Antigone, 966
  20. Dictys Cretensis, Chronicle de la Guerre de Troie 1.9
  21. Bien que Phineus soit appelé le fils d'Agénor par Apollodore, sa mère pourrait être différente car seuls trois fils (Cadmos, Phoenix et Cilix) sont nés d'Agénor et Téléphassa.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources primaires[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]