Adrie Koster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant néerlandais
image illustrant un entraîneur <adjectif> de football image illustrant néerlandais
Cet article est une ébauche concernant un footballeur néerlandais et un entraîneur néerlandais de football.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Adrie Koster
Adrie Koster.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite (adjoint)
Biographie
Nom Adrianus Cornelis Koster
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance (61 ans)
Lieu Zierikzee (Pays-Bas)
Poste Ailier droit puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1977-1979 Drapeau : Pays-Bas Roda JC 056 (11)
1979-1983 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 040 (12)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1978 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 003 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1990-1991 Drapeau : Pays-Bas Willem II Tilburg
1991-1993 Drapeau : Pays-Bas Roda JC
1993-1995 Drapeau : Pays-Bas Helmond Sport
1995-1997 Drapeau : Pays-Bas TOP Oss
1997-2003 Drapeau : Pays-Bas Excelsior Rotterdam
2004-2005 Drapeau : Pays-Bas VVV Venlo
2005-2007 Drapeau : Pays-Bas RKC Waalwijk
2007 Drapeau : Pays-Bas Jong Ajax
2007-2008 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
2008-2009 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam rés.
2009-2011 Drapeau : Belgique FC Bruges
2012 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -20 ans
2012 Drapeau : Belgique K Beerschot AC
2013-2014 Drapeau : Tunisie Club africain
2014 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Adrie Koster est un footballeur néerlandais devenu entraîneur, né le 18 novembre 1954 à Zierikzee (Pays-Bas).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Cet ancien ailier droit a été international néerlandais a trois reprises[1]. Il a joué au Roda JC et au PSV Eindhoven[2].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps, il occupe la fonction d'entraîneur adjoint au Eindhoven VV pendant un an (1985-1986) puis au Willem II Tilburg au cours de quatre saisons (1986-1990). Pour ensuite devenir, dans un second temps, technicien dans les principaux clubs de son pays: Willem II Tilburg (1990-1991), Roda JC (1991-1993), Helmond Sport (1993-1995), TOP Oss (1995-1997), Excelsior Rotterdam (1997-2003), VVV Venlo (2004-2005), RKC Waalwijk (2005-2006), Ajax Amsterdam (2006-2009)

Il est l'entraîneur du FC Bruges à partir de juillet 2009[3].

Le 30 octobre 2011, au lendemain d'une improbable défaite 4-5 face au KRC Genk, il paye son incapacité à conserver un résultat et est licencié par le FC Bruges. Les fans conserveront de lui l'image d'un gentleman ayant réussi à redonner au FC Bruges un football offensif et chatoyant[4].

Le 13 avril 2012, il signe un contrat de deux ans avec le club anversois du Beerschot. Le 29 novembre 2012, il est remercié par le club suite aux mauvais résultats de l'équipe.

Le 24 juin 2013, il signe un contrat de deux ans avec le Club africain[5]. Pourtant classé en tête du championnat, il est démis de ses fonctions à la tête du club tunisien[6].

Après cet exil sur le continent africain, il retourne aux Pays-Bas, pour prendre en main les espoirs néerlandais en signant un contrat jusqu'en 2017 avec comme objectif la qualification pour l'Euro 2015. Koster succède à Albert Stuivenberg à ce poste parti à Manchester United pour accompagner Louis van Gaal comme assistant[7]. Les jeunes néerlandais, forts des résultats obtenus, sont premiers de leur groupe de qualification devant la Slovaquie avec 4 points de plus. Malgré cette avance et l'arrivée de Koster, l'équipe perd les derniers matchs et termine deuxième derrière les slovaques. Face au Portugal en barrages, les Pays-Bas sont battus deux fois pour un score cumulé de 7-4 et ne participe pas à l'Euro 2015. Devant cette contre-performance, Adrie Koster démissionne de son poste avec aucune victoire à la tête des Jong Orange[8].

Un mois plus tard, il devient adjoint de son compatriote Huub Stevens au club allemand du VfB Stuttgart avec pour mission d'éviter la relégation du club en D2[9]. À l'issue de la saison, Stevens et Koster quitte la formation en ayant maintenu l'équipe. Sans club, il accepte en août 2015 d'épauler Bert van Marwijk en étant sélectionneur adjoint de la sélection saoudienne[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sélections du joueur sur voetbalstats.nl
  2. Fiche du joueur sur vi.nl
  3. Site de La Dernière Heure, le 7 avril 2009
  4. Le FC Bruges dit adieu à Adrie Site de La Dernière Heure, le 30 octobre 2011
  5. Adrie Koster entraîneur du Club Africain en Tunisie www.rtbf.be, 24 juin 2013.
  6. [1]
  7. « Stuivenberg suit Van Gaal, Adrie Koster entraînera les espoirs néerlandais », Rtbf.be,‎ 6 juillet 2014.
  8. (nl) « Adrie Koster dient ontslag in bij Jong Oranje », Nrc.nl,‎ 23 octobre 2014.
  9. « Adrie Koster adjoint de Huub Stevens à Stuttgart », 7sur7.be,‎ 25 novembre 2014.
  10. (nl) « Van Marwijk neemt Van Bommel en Koster mee naar Saoedi-Arabië », Nu.nl,‎ 25 août 2015.