Zierikzee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zierikzee
Blason de Zierikzee
Héraldique
Drapeau de Zierikzee
Drapeau
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Zélande Zélande
Commune Schouwen-Duiveland
Code postal 4300-4303
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Population 10 313 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 51° 38′ 59″ Nord 3° 54′ 59″ Est / 51.6497, 3.91639
Localisation
Localisation de Zierikzee dans la commune de Schouwen-Duiveland
Localisation de Zierikzee dans la commune de Schouwen-Duiveland

Géolocalisation sur la carte : Zélande

Voir sur la carte administrative de la zone Zélande
City locator 14.svg
Zierikzee

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Zierikzee

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Zierikzee
Liens
Les monuments de Zierikzee www.zierikzee-monumentenstad.nl

Zierikzee est une ville néerlandaise, située sur l'île de Schouwen-Duiveland. Au , Zierikzee comptait 10 658 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les sources anciennes font remonter Zierikzee au Xe siècle. Depuis 1248, la ville dispose de nombreux privilèges et franchises (stadsrechten). À la fin du Moyen Âge, Zierikzee fut une des villes les plus importantes de la Zélande.

Elle fut vainement assiégée en 1300 par les Flamands, qui y furent battus sur mer en 1304 par les Français et les Hollandais. Prise par les Espagnols en 1676, elle fut reprise peu après.

La supposée présence des templiers à Zierikzee est mentionnée dans un ouvrage du XVIe siècle en rapport avec leur arrestation initiée par Philippe le Bel en 1307. On y parle d'un massacre et de deux templiers qui s'échappèrent[1]. Mais excepté leurs possessions à La Braque et à Zaamslag qui sont attestées par des chartes de cette époque, il n'existe pas de preuves historiques qui corroborent ces informations et la maison dite des Templiers (Tempelierenhuis) ne leur a jamais appartenu.

De 1810 à 1814, Zierikzee fut sous-préfecture du département français des Bouches-de-l'Escaut.

Zierikzee fut une commune indépendante jusqu'en 1997. En cette année, toutes les communes des îles de Schouwen et de Duiveland fusionnaient, pour former une nouvelle commune, Schouwen-Duiveland. Zierikzee en est le chef-lieu.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Saint-Hilaire-du-Harcouët (France)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Nicolaus Gürtler, Historia Templariorum (1703), Kessinger Publishing, , 496 p. (ISBN 978-1-1048-6605-1, présentation en ligne), p. 398 ; J.-J. Altmeyer, « Recherches historiques et critiques sur l'ordre des Templiers », dans Recueil encyclopédique belge, t. II, (lire en ligne), p. 275 (note 2)
    Édition de 1703 disponible sur Google Livres.

Sur les autres projets Wikimedia :