Zierikzee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zierikzee
Blason de Zierikzee
Héraldique
Drapeau de Zierikzee
Drapeau
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Zélande Zélande
Commune Schouwen-Duiveland
Code postal 4300-4303
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Population 10 313 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 51° 38′ 59″ N 3° 54′ 59″ E / 51.6497, 3.9163951° 38′ 59″ Nord 3° 54′ 59″ Est / 51.6497, 3.91639
Localisation
Localisation de Zierikzee dans la commune de Schouwen-Duiveland
Localisation de Zierikzee dans la commune de Schouwen-Duiveland

Géolocalisation sur la carte : Zélande

Voir sur la carte administrative de la zone Zélande
City locator 14.svg
Zierikzee

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Zierikzee

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Zierikzee
Liens
Les monuments de Zierikzee www.zierikzee-monumentenstad.nl

Zierikzee est une ville néerlandaise, située sur l'île de Schouwen-Duiveland. Au , Zierikzee comptait 10 658 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les sources anciennes font remonter Zierikzee au Xe siècle. Depuis 1248, la ville dispose de nombreux privilèges et franchises (stadsrechten). À la fin du Moyen Âge, Zierikzee fut une des villes les plus importantes de la Zélande.

Elle fut vainement assiégée en 1300 par les Flamands, qui y furent battus sur mer en 1304 par les Français et les Hollandais. Prise par les Espagnols en 1676, elle fut reprise peu après.

La supposée présence des templiers à Zierikzee est mentionnée dans un ouvrage du XVIe siècle en rapport avec leur arrestation initiée par Philippe le Bel en 1307. On y parle d'un massacre et de deux templiers qui s'échappèrent[1]. Mais excepté leurs possessions à La Braque et à Zaamslag qui sont attestées par des chartes de cette époque, il n'existe pas de preuves historiques qui corroborent ces informations et la maison dite des Templiers (Tempelierenhuis) ne leur a jamais appartenu.

De 1810 à 1814, Zierikzee fut sous-préfecture du département français des Bouches-de-l'Escaut.

Zierikzee fut une commune indépendante jusqu'en 1997. En cette année, toutes les communes des îles de Schouwen et de Duiveland fusionnaient, pour former une nouvelle commune, Schouwen-Duiveland. Zierikzee en est le chef-lieu.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Saint-Hilaire-du-Harcouët (France)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Nicolaus Gürtler, Historia Templariorum (1703), Kessinger Publishing,‎ , 496 p. (ISBN 978-1-1048-6605-1, présentation en ligne), p. 398 ; J.-J. Altmeyer, « Recherches historiques et critiques sur l'ordre des Templiers », dans Recueil encyclopédique belge, t. II,‎ (lire en ligne), p. 275 (note 2)
    Édition de 1703 disponible sur Google Livres.

Sur les autres projets Wikimedia :