Adrian Tomine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adrian Tomine
Image dans Infobox.
Adrian Tomine en 2011
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
SacramentoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université de Californie à Berkeley
Rio Americano High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Site web
Distinctions
Xeric Award ()
Harvey Award for Best New Talent (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Adrian Tomine, né à Sacramento (Californie), est un auteur de bande dessinée américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adrian Tomine est largement influencé par Gilbert et Jaime Hernandez[1]. Il est titulaire d'un diplôme en littérature anglaise auprès de l'université de Californie à Berkeley[1].

Il a commencé à publier ses dessins en 1991 sous la forme d'un minicomic (en) intitulé Optic Nerve (français : nerf optique)[1], dont le premier numéro, publié en août, est tiré à vingt-cinq exemplaires.[réf. souhaitée] Cette publication contient surtout des histoires à tendance autobiographique[1].

Il travaille ensuite pour le magazine Pulse![1]. Après avoir publié sept numéros de son fanzine, il reçoit en 1993 un prix de la fondation Xeric et en 1994 Tomine signe un contrat avec la maison d'édition canadienne Drawn and Quarterly qui lance une deuxième série d'Optic Nerve. En 1996, Tomine obtient le prix Harvey du meilleur nouveau talent pour les premiers numéros de cette nouvelle formule[1]. Au fur et à mesure que Tomine épure son style, les récits deviennent plus froids, dans un genre proche de l'autofiction, et aussi plus romanesques.[réf. souhaitée]

Adrian Tomine est proche de son confrère Daniel Clowes dont l'influence est flagrante.[2] Il est également illustrateur, notamment pour les magazines The New Yorker[1] et Time. Il vit actuellement à New York après avoir longtemps habité Berkeley, en Californie.

Publications en anglais[modifier | modifier le code]

Périodiques de bande dessinée[modifier | modifier le code]

Albums de bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • 32 Stories: The Complete Optic Nerve Mini-Comics, Drawn & Quarterly, 1995 (ISBN 1896597009). Recueil des mini-comics Optic Nerve. Réédité en 2009 (ISBN 1897299761).
  • Sleepwalk and Other Stories, 1998 (ISBN 1896597122). Recueil de 16 histoires publiées dans Optic Nerve no 1 à 4.
  • Summer Blonde, 2002 (ISBN 1896597572). Recueil de quatre histoires publiées dans Optic Nerve no 5 à 8.
  • Scrapbook - Uncollected Work 1990-2004, Drawn & Quarterly, 2004 (ISBN 1896597777).
  • Shortcomings, 2007 (ISBN 1897299168). Recueil d'histoires publiées dans Optic Nerve no 9 à 11.
  • Scenes From an Impending Mariage, Drawn & Quaryterly, 2011 (ISBN 9781770460348).
  • Killing and Dying, Darwn & Quarterly, 2015 (ISBN 9781770462090). Recueil d'histoires publiées dans Optic Nerve no 12 à 14.
  • The Loneliness of the Long-Distance Cartoonist, Drawn & Quarterly, 2020 (ISBN 9781770463950).

Recueils d'illustrations[modifier | modifier le code]

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) « Adrian Tomine », sur Comiclopedia.
  2. Adrian Tomine, La solitude du marathonien de la bande dessinée, Cornélius, , 162 p. (ISBN 9782360811847), p. 19, 29
  3. Philippe Audoin, « Glauque-land », BoDoï, no 6,‎ , p. 37.
  4. « Les finalistes de la 18e édition des Prix Bédélys », article du site promo9a.org du 29 avril 2017.
  5. (en) Joe Grunenwald, « ComicCon@Home ’21: The 2021 Eisner Award winners », sur The Beat, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]