Adrian Tomine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adrian Tomine
Adrian Tomine BBF 2011 Shankbone.JPG
Adrian Tomine en 2011
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
SacramentoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinction
Xeric Award ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Adrian Tomine, né en 1974 à Sacramento (États-Unis), est un auteur de bande dessinée américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adrian Tomine a commencé à publier ses dessins en 1991 sous la forme d'un minicomic (en) intitulé Optic Nerve (français : nerf optique), dont le premier numéro, publié en août, est tiré à vingt-cinq exemplaires. Cette publication contient surtout des histoires humoristiques plus ou moins autobiographiques.

Après avoir publié sept numéros de son fanzine, il reçoit en 1993 un prix de la fondation Xeric et en 1994 Tomine signe un contrat avec la maison d'édition canadienne Drawn and Quarterly qui lance une deuxième série d'Optic Nerve. En 1996, Tomine obtient le prix Harvey du meilleur nouveau talent pour les premiers numéros de cette nouvelle formule. Au fur et à mesure que Tomine épure son style, les récits deviennent plus froids, dans un genre proche de l'autofiction, et aussi plus romanesques.

Adrian Tomine est proche de son confrère Daniel Clowes dont l'influence est flagrante. Il est également illustrateur, notamment pour les magazines The New Yorker et Time. Il vit actuellement à New York après avoir longtemps habité Berkeley, en Californie.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

optic NERVE[modifier | modifier le code]

  • optic NERVE 1 ()
  • optic NERVE 2 ()
  • optic NERVE 3 ()
  • optic NERVE 4 ()
  • optic NERVE 5 ()
  • optic NERVE 6 ()
  • optic NERVE 7 ()

Optic Nerve[modifier | modifier le code]

  • Optic Nerve 1 ( : Sleepwalk, Echo Avenue, Long Distance, Drop, Lunch Break)
  • Optic Nerve 2 ( : The Connecting Thread, Summer Job, Pink Frosting, Layover)
  • Optic Nerve 3 ( : Dylan & Donovan, Supermarket, Hostage Situation, Unfaded)
  • Optic Nerve 4 ( : Six Day Cold, Fourth of July, Hazel Eyes)
  • Optic Nerve 5 ( : Alter Ago)
  • Optic Nerve 6 ( : Hawaiian Getaway)
  • Optic Nerve 7 ()
  • Optic Nerve 8 ( : Bomb Scare)
  • Optic Nerve 9 (2003)
  • Optic Nerve 10 (2005)
  • Optic Nerve 11 (2007)
  • Optic Nerve 12 (2011)

Recueils[modifier | modifier le code]

  • 1995 : 32 Stories
  • 1998 : Sleepwalk and Other Stories (Optic Nerve 1-4)
  • 2002 : Summer Blonde (Optic Nerve 5-8)
  • 2004 : Scrapbook - Uncollected Work 1990-2004
  • 2006 : New York Sketches 2004 (illustrations)
  • 2007 : Shortcomings (Optic Nerve 9-11)
  • Il a participé au tome 7 (2008) des albums collectifs « Kramers Ergot ».
  • 2015 : Killing and Dying

Publications en France[modifier | modifier le code]

  • Les Yeux à vif, Delcourt, 1998 (contient « Somnambulisme », « Echo ave », « Tarif de nuit », « Chute », « Pause-déjeuner », « Le Fil d'Ariane », « Job d'été », « Glaçage rose », « Transit », « Traces », « Dylan & Donovan », « Pris en otage »).
  • Blonde platine, Éditions du Seuil, 2003 (contient « Alter ego », « Blonde platine », « Escapade hawaïenne », « Alerte à la bombe »).
  • 32 histoires, Éditions du Seuil, 2004.
  • Insomnie et autres histoires, Delcourt, 2008 (réédition augmentée de Les yeux à vif).
  • Loin d'être parfait, Delcourt, 2008 - Sélection officielle du Festival d'Angoulême 2009.
  • Scènes d'un mariage imminent, Delcourt, 2011.
  • Les Intrus, Cornélius, 2015 - Sélection officielle du Festival d'Angoulême 2016

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les finalistes de la 18e édition des Prix Bédélys », article du site promo9a.org du 29 avril 2017.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]