Léa Mysius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Léa Mysius
Naissance (32 ans)
Bordeaux (France)
Nationalité Drapeau de France Française
Profession Réalisatrice
Scénariste

Léa Mysius, née le à Bordeaux (France), est une réalisatrice et scénariste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études de lettres, Léa Mysius suit les enseignements de La Femis[1] et est diplômée en scénario en 2014.

Carrière de réalisatrice[modifier | modifier le code]

Léa Mysius réalise trois courts métrages sélectionnés et primés dans de nombreux festivals : Cadavre exquis, Les Oiseaux-tonnerre, sélectionné à la Cinéfondation, et L'Île jaune co-réalisé avec Paul Guilhaume[2].

Son premier long métrage, Ava, avec les actrices Noée Abita et Laure Calamy, est lancé à la Semaine de la critique durant le Festival de Cannes 2017, sort en salle dans la foulée, et reçoit un accueil critique favorable[3]. Il reçoit en 2018 une nomination pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle[4].

Travail de scénariste[modifier | modifier le code]

Léa Mysius co-signe le scénario du film d'Arnaud Desplechin, Les Fantômes d'Ismaël[1].

En 2018, elle collabore à nouveau avec Arnaud Desplechin pour le scénario de Roubaix, une lumière[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisatrice et scénariste[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Cadavre exquis
  • 2014 : Les Oiseaux-tonnerre
  • 2016 : L'Île jaune

Productrice[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marine Dessaux, « La Fémis racontée par Léa Mysius, scénariste de Desplechin », sur lefigaro.fr, (consulté le 30 janvier 2017).
  2. « Léa Mysius », sur semainedelacritique.com (consulté le 30 janvier 2018).
  3. Jacques Morice, « "Ava", de Léa Mysius : un premier film enthousiasmant et solaire », Télérama,‎ (ISSN 0040-2699, lire en ligne).
  4. « Ava », sur Académie des César (consulté le 4 novembre 2020)
  5. « Desplechin, Hansen-Løve et Sciamma parmi les prochaines coproductions d’Arte France Cinéma », Le Film Français,‎ (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :