Adrian Buga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adrian Buga
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Adrian Buga, né le  à Vânju Mare[1], est critique d'art et historien d'art, conseiller de l'ancien roi Michel Ier de Roumanie[2]. Expert agréé par le ministère de la Culture dans les domaines de la peinture roumaine du XXe siècle avec une spécialisation pour la collection royale d'art et les objets religieux juifs[3]. En 2008, Adrian Buga crée la société Argo Art Consulting[4] et en 2014, la maison d'édition Argo Art Publishing.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jusqu'à l'âge de sept ans, Adrian Buga grandit chez ses grands-parents à Bălăcița (ro), dans un village situé entre les villes de Turnu Severin et de Craiova. Libre, très curieux et plein d'énergie, il se promène partout où il peut voir ou trouver quelque chose de beau. Collectant des éclats de couleur et des timbres, le plaisir est né de collectionner[5]. À l'âge de 19 ans, il est recruté pour faire des recherches archéologiques dans le nord de la Moldavie par l'équipe du chercheur israélien, Noam Zvi. Il fait une découverte d'objets en lien avec la Torah tels que des pots, des plaques, des monnaies et quelques objets en argent qui seront déposés à l'United States Holocaust Memorial Museum (USHMM) à New York[1].

À partir de 1999, à Tel-Aviv-Jaffa (Israël), il prépare une expertise, sous l'égide de Noam Zvi[5], pour un examen des œuvres d'art signées par Marcel Janco et Max Hermann Maxy (en). À partir de 2003, il suit une formation à Amsterdam (Pays-Bas), pour acquérir des compétences de restauration des œuvres d'art et des objets religieux juifs. À partir de 2007 et durant cinq années, il intègre la section d'histoire de l'art et de la théorie à l'université nationale d'art de Bucarest où il obtient une licence, un master, puis un master II[6],[3].

En 2007, Raoul Egon Lebel[7],[8] est le premier peintre oublié qu'Adrian Buga a découvert[9]. Artiste célèbre d'une riche famille en son temps, il a subi la répression du régime d'Ion Antonescu pour ses origines juives où il s'est expatrié en France puis à l’île de la Réunion[9]. Une exposition est organisée par Adrian Buga au palais Sutu (ro) avec la participation de Sa Majesté la Reine Ana, son Altesse le Prince Radu de Hohenzollern[10] et Monique Portier Lebel, épouse du peintre[11]. Lors d'une interview auprès d'un journal financier, il déclare : « Les collectionneurs n'ayant pas de mécénat, ils doivent vendre des œuvres pour financer un projet de recherche tel qu'il a été le cas pour ce peintre »[12].

Le 10 mai 2008[13], il se marie avec Andreea et donne naissance à deux enfants : Sophia et Henry[14]. Leur union se renforce en constituant la société Argo, « le nom est lié à la légende des Argos, qui a commencé dans les mers marécageuses, sous le commandement de Jason, à la recherche de la toison d'or. Nous cherchions donc la toison d’or de la création, de l’art et de la beauté »[13]. L'entreprise originale est de traiter des expositions d'art, de la découverte et du soutien aux artistes. Avec sa femme, Andreea, designer de formation, le concept évolue vers une ligne de couture de mode sur soie aux couleurs des artistes. La société devient une structure de conseil en art, permettant de promouvoir et faire émerger des artistes peu connus ou ayant été oublié dans l'histoire[15].

Cette même année, terminant la collecte d'œuvres de peintres présents sur le front soviétique de l'Est pendant la Seconde Guerre mondiale, il étudie auprès des archives 650 dessins héroïques d'avant-scènes représentés par[9] : Alexandru Ciucurencu (en), Dumitru Ghiață (ro), Ion Musceleanu[16], Alexandru Țipoia (ro), Gheorghe Vânătoru[17], Traian Sfintescu[18], Valentin Hoeflich[19], Leonid Bulencea, entre autres[20],[21]. La récompense du prix George Oprescu de la Fondation Culturelle Magazin Istoric (en) lui est attribué pour l'édition de l'ouvrage résultant de ce travail[21].

Étant consultant de la Chancellerie de l'Ordre et de la Décoration, en 2011, la famille royale de Roumanie (en), lui confie la mission de la réalisation d'une étude complète de l'histoire des décorations roumaines dont il rédige la préface de l'ouvrage « Cavaleri de ieri şi de astăzi – Ordine ale României » (trad : Chevaliers d'hier et d'aujourd'hui - Ordre de Roumanie) de Antti Ruokonen[22],[23] et l'édition d'un catalogue détaillé avec 141 œuvres signées par 75 peintres roumains. Andreea et Adrian Buga vont réaliser plusieurs modèles de médailles pour la famille royale[24].

En 2013, le travail réalisé conjointement avec la sculptrice et l'artiste de vitraux Jana Gertler[25],[26] a permis l'exposition des œuvres au théâtre d'État juif (en) pour lequel de nombreux artistes et hommes d’affaires ont assisté au discours d'introduction prononcé par l'actrice Maia Morgenstern. La presse nationale rapporte cet évènement comme significatif concernant les compétences de synthèse d'Adrian Buga[22].

En 2015, il intègre dans la même université des études doctorantes sous la direction du professeur Ruxandra Demetrescu[27],[28].

Durant l'année 2016, il s'investit sur la coproduction d'un documentaire avec le réalisateur Franz Galo pour mettre en lumière les œuvres du couple d'artiste Marian et Victoria Zidaru (en)[29],[30].

Début 2017, il réalise une conférence sur « la Roumanie à l'exposition universelle de New York 1939-1940 », à l'Institut culturel roumain de New York[6]. Il expertise les œuvres signées des noms des plus importants artistes de l'art roumain de la fin du XIXe siècle et début du XXe siècle et entre les deux guerres[31].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Préfacier

Articles[modifier | modifier le code]

  • Semne pentru mai târziu (trad : Signes pour plus tard), Jurnalul Național (en), 2009[46] ;
  • Imnul regal - intonat în tempo de marș (trad : L'hymne royal entonné dans la marche au pas), Jurnalul Național, 2009[47] ;
  • Prințesa Itty, Copilul Soare (trad : Princesse Itty, l'enfant du soleil), Jurnalul National, 2009[48] ;
  • Coroana de Oțel (trad : La couronne d'acier, emblème de la royauté), Jurnalul National, 2010[49] ;
  • Through tradition to innovation, Yesterday and Today’s Knights Orders of Romania, Roukonen Antti, Vaasa (Finlande), 2010, en tant que consultant de la chancellerie des décorations royales et de la maison de Sa Majesté le roi Michel Ier de Roumanie[23] ;
  • Dem Demetrescu : Pentru copii între 3 și 93 de ani (trad : Pour les enfants entre 3 et 93 ans), Q Magazine (ro), 2016[50]. Auteur des 1re bandes dessinées et animations roumaines[51].

Film[modifier | modifier le code]

  • 2015 : « Arta chirurgului » (trad : Chirurgien d'art), scénario et textes, réalisé par Argo Art et Digital Cube à Bucarest[52] ;
  • 2016 : « Marian and Victoria Zidaru - Artists in Light », documentaire coproduit par Franz Galo et Argo Art[29],[30].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Raoul Lebel « Un Secol de Culoare » (trad : un siècle de couleur), au Palatul Șuțu, musée municipal d'histoire de Bucarest (ro)[10],[53] ;
  • 2008 : « Culorile războiului » (trad : Couleurs de la guerre), au palais du Cercle militaire national. Représentation de 150 croquis et dessins sur le front de l'Est de la seconde guerre mondiale[54] ;
  • 2009 : Octav Angheluță (ro) « În căutarea Omului » (trad : À la recherche de l'homme), au Palatul Șuțu, musée municipal d'histoire de Bucarest[55] ;
  • 2011 : Alma Redlinger « Voința de artă » (trad : La volonté de l'art), Musée national d'Art contemporain (ro) (MNAC), Salle Dalles[56],[57],[58] ;
  • 2012 : Ștefan Câlția (ro) « Stejar pentru Rege – Flori pentru Regină » (trad : Un chêne pour le roi - Des fleurs pour la reine), Galerie AnnArt[59] ;
  • 2012 - 2013 : Marcel Janco « The Contemporary - Illustrations for Books and Magazine, Romania 1912-1947 », au Musée Janco Dada (en) à Ein Hod (Israël). Publications issues de la collection d'Adrian Buga[60],[61] ;
  • 2013 : Jana Gertler[25] « Imagini din spatele frunții » (trad : Images derrière le front), au théâtre d'État juif[62] ;
  • 2014 : Alma Redlinger « 90 de ani de viață, 70 de ani de pictură » (trad : 90 ans de vie, 70 ans de peinture), à la galerie Căminul Artei[63] ;
  • 2015 : Comori de artă din colecția Ion Chiricuță (trad : Trésors d'art de la collection de peintures), au musée des collections d'art de Bucarest[64].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Prix George Oprescu de la Fondation culturelle Magazin istoric[21] ;
  • 2009 : Médaille de la Fidèlité du Roi Michel Ier[5],[65].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ro) Adrian Buga : Colectionarul de vise (trad : Le collectionneur de rêves), publié le 3 août 2008 par Loreta Popa, sur le site Jurnalul Național (en) (consulté le 4 août 2018)
  2. (ro) Albumul « Colecția Regală de Artă Contemporană » (L'album « La collection royale d'art contemporain »), publié le 29 mai 2012, sur le site de la Famille royale de Roumanie (ro) « Copie archivée » (version du 12 septembre 2017 sur l'Internet Archive) (consulté le 4 août 2018)
  3. a et b (ro) Un inedit album de arta-catalog, lansat la Palatul Elisabeta din Bucuresti (trad : Un catalogue inédit des œuvres d'art remis au Palais Élisabeth à Bucarest), publié le 18 mai 2012 sur le site Ziarul de Bacău (ro) (consulté le 5 août 2018)
  4. (ro) Argo Art Consulting srl, publié sur le site Lista firmelor din România (trad : Liste des entreprises en Roumanie) (consulté le 4 août 2018)
  5. a b et c (ro) Adrian Buga consultant pe probleme de artă « Sunt un căutator de aur, Îmi place să descopăr lucrări uitate » (trad : Je suis un chercheur d'or. J'aime découvrir des œuvres oubliées), no 1113, publié le 14 janvier 2014 par Dia Radu, sur le site Formula AS (ro) (consulté le 14 août 2018)
  6. a et b (ro) România la expoziţia universală – New York – 1939-1940, publié le 20 avril 2017 sur le site Gândacul de Colorado (consulté le 8 août 2018)
  7. Raoul Lebel (1907-2006), publié sur le site Somogy Éditions d'art (consulté le 8 août 2018)
  8. Raul Egon Lebel (1907-2006) (SUDOC 124021670) (consulté le 8 août 2018)
  9. a b et c (ro) Forbes Heroes 2016 – Adrian Buga, publié le 18 juillet 2016 sur le site de Forbes România (consulté le 8 août 2018)
  10. a et b Thème de Télé Réunion : La création artistique et politique culturelle, publié le 19 mai 2008 par Philippe Tesseron, sur le site Témoignages (consulté le 10 août 2018)
  11. (ro) Raoul Lebel, publié le 3 octobre 2007, sur le site de la famille royale de Roumanie (consulté le 8 août 2018)
  12. Colecționarii între poduri intunecate și insule exotice (trad : Collecte entre ponts sombres et îles exotiques), publié le 28 mars 2008 par Iulia Stancu, sur le site Ziarul Financiar (en) (consulté le 12 août 2018)
  13. a et b (ro) Adrian și Andreea Buga, despre a trăi cu artă (trad : Adrian et Andreea Buga, à propos de vivre avec l'art), publié le 5 octobre 2016 par Cătălina Oprea, sur le site Burda România (ro) (consulté le 7 août 2018)
  14. (ro) 24 / 24 cu Andreea Buga (trad : 24/24 avec Andreea Buga), publié le 18 février 2017 sur le site de Georgiana Ciofoaia (consulté le 7 août 2018)
  15. (ro) Art meets fashion – ARGO by Andreea Buga (trad : L'art rencontre la mode - ARGO par Andreea Buga), publié le 25 mai 2018 sur le site de Forbes România (consulté le 7 août 2018)
  16. (ro) 14 octobre 1903, Ion Musceleanu, publié le 14 octobre 2015 sur le site Galeria romană (consulté le 9 août 2018)
  17. (ro) Gheorghe Vânătoru, « pictorul cobaltului » (trad : Le « peintre du cobalt »), publié le 14 mai 2011 par Victoria Anghelescu, sur le site cotidianul.ro (consulté le 9 août 2018)
  18. (ro) Traian Sfintescu, publié le 16 mai 2012 sur le site artindex.ro (consulté le 9 août 2018)
  19. (ro) Valentin Hoeflich, publié le 16 mai 2012 sur le site artindex.ro (consulté le 9 août 2018)
  20. (ro) Culorile războiului (Couleurs de la guerre), publié le 9 juillet 2008 par Florin Turcanu, sur le site Revista 22 (consulté le 5 août 2018)
  21. a b et c (ro) Présentation : Culorile războiului (Couleurs de la guerre), publié sur le site elefant.ro (consulté le 9 août 2018)
  22. a et b (ro) Consultanța în artă : Adrian Buga, un ochi atent la detalii (trad : Conseil en art. Adrian Buga, un œil attentif aux détails), publié le 28 janvier 2014 par Loreta Popa, sur le site Jurnalul Național (consulté le 12 août 2018)
  23. a et b (en) Yesterday and Today’s Knights – Orders of Romania (trad : Chevaliers d'hier et d'aujourd'hui - Ordre de Roumanie), publié sur le site de Antti Ruokonen (consulté le 12 août 2018)
  24. Médaille dépositaire de la couronne roumaine, publié le 10 février 2015 sur le site artinfonews.ro (consulté le 12 août 2018)
  25. a et b (en) Jeana Gertler-Zalman, publié en 2014 par Luiza Barcan, sur le site de la Fundatia Culturala META (consulté le 12 août 2018)
  26. (ro) Vitraliile doamnei Gertler (trad : Le vitrail de Mme Gertler), publié le 25 novembre 2016 par Georgiana Ciofoaia, sur le site de Forbes România (consulté le 12 août 2018)
  27. (ro) Conferințe de Adrian Buga : România la Expoziția Universală New York 1939-1940 (Conférence : La Roumanie à l'exposition universelle de New York 1939-1940), publié le 13 avril 2017 sur le site Romanian Global News (consulté le 5 août 2018)
  28. (ro) Ruxandra Demetrescu, profesor, doctor și conducător de doctorat la Universitatea Națională, publié sur le site Centrul De Excelență în Studiul Imaginii (consulté le 5 août 2018)
  29. a et b (en) The Zidaru: Artists in Light, publié sur le site de Franz Galo (consulté le 13 août 2018)
  30. a et b Marian and Victoria Zidaru - Artists in Light (ro) [vidéo] Visionner la vidéo sur Vimeo sous titré en anglais Temps de lecture 17 min 11 s (consulté le 13 août 2018)
  31. (ro) România la Expoziția Universală New York 1939-1940 (trad : La Roumanie à l'exposition universelle), publié sur le site de l'Institut culturel roumain (consulté le 13 août 2018)
  32. (ro) Insula Reunion și România: mod de întrebuințare (L'île de la Réunion et la Roumanie : mode d'utilisation), publié le 4 décembre 2007 par Andrei Brezianu (ro), sur le site România Liberă (en) (consulté le 5 août 2018)
  33. (ro) Raul Egon Lebel - Renașterea tărzie a unui pictor (Une renaissance tardive d'un peintre), publié le 3 novembre 2007 par Roxana Ioana Ancuta, sur le site Jurnalul Național (consulté le 5 août 2018)
  34. [PDF] (ro) « Entuziasmul care ne trebuie (L'enthousiasme dont nous avons besoin), publié par Florin Colonaș »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Antic Art Magazin, no 21, septembre-octobre 2007 (consulté le 5 août 2018)
  35. (ro) [PDF] Realitatea Evreiască (en) no 287 (1087) : Evreii în arta prezentului. Povestea unui album de pictură (Juifs dans l'art du présent. L'histoire d'un album de peinture), page 1/1, publié le 31 décembre 2007 par Sanda Faur (consulté le 5 août 2018)
  36. [PDF] (ro) « Arta și culorile războiului (Art et couleurs de la guerre), publié par Andrei Brezianu »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Idei în dialog, no 8, (consulté le 5 août 2018)
  37. (ro) În căutarea Omului (À la recherche de l'homme), publié le 15 novembre 2009 par Loreta Popa, sur le site Jurnalul Național (consulté le 5 août 2018)
  38. (ro) Arte vizuale : 170 de lucrări: picturi în ulei și desene (170 œuvres : peintures à l'huile et dessins), no 570, publié le 8 avril 2011 par Yvonne Hasan, sur le site Observator Cultural (consulté le 5 août 2018)
  39. (ro) « A picta, a trăi, a învinge (Peindre, vivre, gagner), publié par Iulia Deleanu et Buna dimineața »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), isropress.net, no 16, (consulté le 5 août 2018)
  40. (ro) Alma Redlinger – bucuria detaliului (la joie du détail), publié le 20 mars 2011 sur le site The Chronicle (consulté le 5 août 2018)
  41. (ro) Arte vizuale : Expoziția Almei Redlinger la Sala Dalles, no 570, publié le 8 avril 2011 par Mihai Pămădeală, sur le site Observator Cultural (consulté le 5 août 2018)
  42. (ro) Un buchet regal (Un bouquet royal), publié le 17 mai 2012 par Andrei Brezianu, dans la revue Cultura no 374 de la Fondation culturelle roumaine (ro) (consulté le 5 août 2018)
  43. (ro) Lecturi în vremuri de austeritate (Lectures en période d'austérité), no 623, publié le 11 mai 2012 par Cristina Manole, sur le site Observator Cultural (consulté le 5 août 2018)
  44. (ro) Idioma aduce carte de arta la BookFest 2013 (Idioma apporte un livre d'art au BookFest), publié le 28 mai 2013 sur le site Radio România Cultural (ro) « Copie archivée » (version du 4 mars 2016 sur l'Internet Archive) (consulté le 5 août 2018)
  45. (ro) Ediție Bibliofilă - Comori de artă din colecția de pictură Ion Chiricuță, publié le 6 octobre 2015 sur le site argoart.ro « Copie archivée » (version du 6 octobre 2015 sur l'Internet Archive) (consulté le 5 août 2018)
  46. (ro) Semne pentru mai târziu (trad : Signes pour plus tard), publié le 10 mai 2009 sur le site du Jurnalul Național (consulté le 6 août 2018)
  47. (ro) Imnul regal - intonat în tempo de marș (trad : L'hymne royal entonné dans la marche au pas), publié le 10 mai 2009 sur le site du Jurnalul Național (consulté le 6 août 2018)
  48. (ro) Prințesa Itty, Copilul Soare (trad : Princesse Itty, l'enfant du soleil), publié le 10 mai 2009 sur le site du Jurnalul Național (consulté le 6 août 2018)
  49. (ro) Coroana de Oțel (trad : La couronne d'acier, emblème de la royauté), publié le 9 mai 2010 sur le site du Jurnalul Național (consulté le 6 août 2018)
  50. (ro) Dem Demetrescu : Pentru copii între 3 și 93 de ani (trad : Pour les enfants entre 3 et 93 ans), publié le 1er juin 2016 sur le site Q Magazine (ro) (consulté le 16 août 2018)
  51. (ro) Experiența urbană, împreună cu Adrian Buga (trad : Expérience urbaine avec Adrian Buga), publié le 1er mars 2017 par Maria Duda, sur le site art7.fm (consulté le 16 août 2018)
  52. (ro) Conferint (trad : Conférence) : Arta Chirurgului - Chirurgia artei cu Ion Christian Chiricuta si Adrian Buga (trad : Chirurgien d'art - Chirurgie Artistique avec Ion Christian Chiricuta et Adrian Buga), publié le 9 novembre 2015 sur le site Hotnews.ro (consulté le 12 août 2018)
  53. (ro) Povestea unui talent uitat: Raul Lebel, pictorul bucureștean descoperit într-un pod (trad : « L'histoire d'un talent oublié : Raul Lebel, le peintre de Bucarest découvert dans un pont »), publié le 10 août 2014 par Andreea Bujor, sur le site du b365.ro (consulté le 10 août 2018)
  54. (ro) [PDF] Picturi sub drapel (trad : Peintures sous le drapeau), page 17/23, sur le site presamil.ro du ministère de la défense « Copie archivée » (version du 7 janvier 2010 sur l'Internet Archive) (consulté le 10 août 2018)
  55. (ro) [vidéo] Octav Angheluță pictură retrospectivă (trad : Images rétrospectives d'Octav Angheluta) sur YouTube (consulté le 12 août 2018)
  56. (ro) Exposition : Alma Redlinger, publié sur le site du Musée national d'Art contemporain (ro) (consulté le 12 août 2018)
  57. (ro) La un pas de Luvru (trad : À deux pas du Louvre), publié le 25 mars 2011 par Loreta Popa, sur le site Jurnalul Național (consulté le 12 août 2018)
  58. (ro) Expoziția Almei Redlinger la Sala Dalles, no 570, publié le 8 avril 2011 par Mihai Pămădeală, sur le site de l'Observator Cultural (consulté le 12 août 2018)
  59. (ro) Stejar pentru Rege - Flori pentru Regină (trad : Un chêne pour le roi - Des fleurs pour la reine), publié le 2 novembre 2012 par Monica Cosac, sur le site ZIUAnews « Copie archivée » (version du 3 mars 2013 sur l'Internet Archive) (consulté le 12 août 2018)
  60. (en) Marcel Janco : The Contemporary (Illustrations for Books and Magazine Romania) 1912-1947, publié par Raya Zommer-Tal sur le site Musée Janco Dada (en) « Copie archivée » (version du 7 août 2014 sur l'Internet Archive) (consulté le 12 août 2018)
  61. (ro) « Contimporanul » lui Marcel Iancu la Muzeul Janco-Dada din Ein Hod, no 651, publié le 23 novembre 2012 par Mirel Horodi, sur le site de l'Observator Cultural (consulté le 12 août 2018)
  62. (ro) Jana Gertler : Expoziţia de sculptură și desen (trad : Exposition de sculpture et dessin), publié sur le site du théâtre d'État juif (en) « Copie archivée » (version du 9 août 2013 sur l'Internet Archive) (consulté le 12 août 2018)
  63. (ro) Vernisaj expoziţie şi Alma Redlinger (trad : Vernissage d'exposition d'Alma Redlinger), publié le 3 mars 2014 par Loreta Popa, sur le site Jurnalul Național (consulté le 12 août 2018)
  64. (ro) Expoziţia : Comori de artă din Colecţia (trad : Trésors d'art de la collection de peintures), publié par Înapoi sur le site du musée des collections d'art « Copie archivée » (version du 5 mars 2016 sur l'Internet Archive) (consulté le 12 août 2018)
  65. (ro) Curatorul Adrian Buga, consilier al Regelui Mihai: "Dacă pe piața de artă nu ar exista falși colecționari, atunci nu ar exista nici obiecte false" (trad : Commissaire Adrian Buga, conseiller du roi Mihai : « S'il n'y avait pas de faux collectionneurs sur le marché de l'art, alors il n'y aurait pas de faux objets »), publié le 21 mars 2014 par Silvana Chiujdea, publié sur le site Evenimentul Zilei (consulté le 14 août 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]