Adolf Hurwitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hurwitz.
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le mathématicien polonais Witold Hurewicz.

Adolf Hurwitz (né à Hildesheim le - mort à Zurich le ) est un mathématicien allemand qui fut une des figures importantes des mathématiques de la seconde moitié du XIXe siècle.

Il a fait ses études doctorales sous la direction de Felix Klein à Leipzig, soutenant sa thèse sur les fonctions elliptiques modulaires en 1881. En 1884, on lui offre un poste de professeur à Kœnigsberg ; il y rencontre le jeune David Hilbert, sur qui il exerce une grande influence. Il occupe en 1892 une chaire de mathématiques à l'École polytechnique fédérale de Zurich et y officiera le reste de sa vie.

Il fut un des premiers à maîtriser la théorie des surfaces de Riemann. Il s'en servit pour montrer des résultats fondamentaux sur les courbes algébriques, dont son théorème sur les automorphismes (en). Ce travail anticipe des théories postérieures, dont la théorie des correspondances algébriques, les opérateurs de Hecke (en) et le théorème du point fixe de Lefschetz. Il s'intéressait aussi à la théorie des nombres. Il a étudié les ordres maximaux dans les quaternions, introduisant ce qui s'appelle aujourd'hui les quaternions de Hurwitz.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]