Action pour une Suisse indépendante et neutre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ASIN.
Action pour une Suisse indépendante et neutre
Domaine d'activité Politique
Histoire
Budget
Caractéristiques
Personnes-clés Lukas Reimann (président actuel), Hans Fehr, Christoph Blocher
Siège Zürich
Nombre de membres +46000
Publications Bulletin de l'ASIN
Site web http://www.asin.ch

L'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN ; en allemand Aktion für eine unabhängige und neutrale Schweiz) est un mouvement politique suisse et un cercle de réflexion et d'influence généralement qualifié de nationaliste[1], ce que contestent les dirigeants du mouvement.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ASIN est créée le à Berne à la suite du refus du peuple suisse d'adhérer à l'ONU, afin de garantir l'indépendance de la Suisse et sa neutralité. Elle combat les engagements militaires suisses à l'étranger, en particulier au Kosovo, ainsi que toute tentative d'adhésion à l'Union européenne.

L'ASIN compte plus de 46 000 membres en automne 2007 et ses dirigeants sont presque exclusivement des personnalités en vue de l'Union démocratique du centre (UDC)[2]. Parmi ceux-ci : Oskar Freysinger, Christoph Mörgeli, Lukas Reimann et Yvan Perrin.

Christoph Blocher en fut le président de sa création à 2003, Pirmin Schwander lui a succédé le . Hans Fehr en est le directeur.

Le , Pirmin Schwander, en tant que président de l'ASIN, dépose plainte contre Micheline Calmy-Rey pour délit contre la volonté populaire au sens de l'article 280 du code pénal suisse. Il lui reproche d'avoir affirmé qu'un « non » le à la votation sur l'élargissement de la libre-circulation des personnes à la Bulgarie et la Roumanie signifiait la mort des bilatérales[3].

Le , elle a accueilli Nigel Farage qui a donné un discours à une de ses assemblées générales et donné son soutien à une initiative populaire d'Ecopop visant à limiter l'immigration[4].

Buts[modifier | modifier le code]

Les objectifs de l'ASIN, selon l'article 2 de leurs statuts, sont les suivants :

  • elle suit la politique étrangère de la Confédération et informe ses membres ainsi que le public sur ce qui a trait à la politique étrangère du pays ;
  • elle s'engage pour la sauvegarde de l'indépendance, de le neutralité et de la sécurité de la Confédération ;
  • en politique étrangère, elle prévient l'activisme et les engagements internationaux inutiles.

Organigramme[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Anciens Présidents[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

C'est surtout la « gauche »[réf. nécessaire], mais aussi des partis du centre[réf. nécessaire], qui critiquent l'attitude de l'ASIN concernant la politique étrangère de la Suisse[réf. nécessaire], en argumentant qu'elle lance souvent les référendums contre l'ouverture de la Suisse envers le monde[réf. nécessaire] et que cette attitude ait des effets négatifs pour la Suisse[réf. nécessaire], prônant une Suisse isolée du reste du monde et autarcique[réf. nécessaire].

Publications[modifier | modifier le code]

L'ASIN publie un journal ASIN Bulletin, publié à Berne.

ASIN Bulletin
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Périodicité Mensuel
Prix au numéro Gratuit
Ville d’édition Berne
  • La Suisse et la Seconde Guerre Mondiale, Christoph Blocher, 1997.
  • La Suisse et le rapport d'Eizenstat, Christoph Blocher, 1997.
  • Mutations stratégiques. Rapport d'étude stratégique sur le développement ultérieur de la politique suisse de sécurité, Christoph Blocher, 1998.
  • La neutralité suisse, une appréciation historique, Peter Stadler.
  • Quelques réflexions à propos du Non suisse, Christoph Mörgeli.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La qualification de nationaliste est largement employée, notamment par « MSN », mais également dans la presse par swiss info, « Les anti-européens en fête à Interlaken » (consulté le 19 novembre 2007) et « Troupe de choc ou caisse de résonance? » (consulté le 19 novembre 2007), par 20 minutes, « L’ASIN déploie son arsenal pour défendre la neutralité » (consulté le 19 novembre 2007) ou par des particuliers tel que Joël Depommier, « La droite nationaliste sort du bois » (consulté le 19 novembre 2007)
  2. swissinfo - L'Action pour une Suisse indépendante et neutre veut donner plus de poids au peuple en matière de politique étrangère.
  3. Le président de l'ASIN dépose plainte contre Micheline Calmy-Rey, 24 heures, édition du jeudi 5 février 2009, dépêche de l'ATS
  4. L'ASIN apporte son soutien à l'initiative anti-immigration Ecopop, 05.10.2014 sur RTS info
  5. a et b Lukas Reimann remplace Pirmin Schwander à la présidence de l'ASIN.
  6. 23e rapport d'activité 2008 de l'ASIN, p. 21, publié en 2009
  7. Peter Stettler, « Fischer, Otto » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 24 janvier 2005.