Achillobator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Achillobator (« guerrier d'Achille ») est un genre de dinosaures théropodes du Crétacé supérieur ayant vécu dans l'actuelle Mongolie. C'était un carnivore bipède possédant une grosse griffe en forme de faucille sur le deuxième orteil de chaque pied arrière. Il s'agissait d'un gros dromaeosauridé mesurant entre 4,6 et 6,6 mètres, du museau au bout de la queue. Il est représenté par l'espèce Achillobator giganticus.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Achillobator signifie « guerrier d'Achille », d'après le héros grec Achille qui combattit dans la tout autant célèbre guerre de Troie. Le mot bator est un mot mongol signifiant guerrier ou héros. Achille fut tué par une blessure au pied, et le nom y fait allusion en mentionnant l'organe offensif des dromaeosauridés, à savoir la grosse griffe à chaque pied.

Une seule espèce a été nommée à ce jour, Achillotar giganticus. Le nom fait référence à la taille gigantesque de l'animal par rapport à celle des autres membres de sa famille, beaucoup plus petits.

Ce dinosaure a été décrit pour la première fois en 1999 par Altangerel Perle, Mark Norell et Jim Clark[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Eudromaeosauria


Bambiraptor




Velociraptorinae

Adasaurus




Tsaagan



Velociraptor




Dromaeosaurinae

Deinonychus




Achillobator



Dromaeosaurus



Utahraptor



Yurgovuchia






Cladogramme des Eudromaeosauria basé sur l'analyse phylogénétique menée par Phil Senter, James I. Kirkland, Donald D. DeBlieux, Scott Madsen et Natalie Toth en 2012[2].

Achillobator a été classé parmi les dromaeosauridés, une famille de dinosaures considérée comme proche des oiseaux[3]. Les liens unissant l'achillobator et les autres représentants de la famille des dromaeosauridés sont mal connus. La famille compte entre autres les genres Deinonychus, Dromaeosaurus et le bien connu Velociraptor[2].

Localisation et époque[modifier | modifier le code]

De nombreux squelettes de dinosaures et d'autres fossiles ont été retrouvés dans le désert de Gobi au cours du XXe siècle. Des restes d'achillobator ont été retrouvés dans la formation de Bayan Shireh, dans la province de Dornogovi, en Mongolie.

Le Bayan Shireh contient des sédiments du Crétacé supérieur. L'âge exact est inconnu, mais il y a deux hypothèses à son sujet. Jerzykiewicz et Russell, en comparant la faune du Bayan Shireh à celle d'autres endroits, ont conclu que les sédiments se sont déposés du Turonien au Campanien, il y a environ entre 93 et 80 millions d'années[4]. Hicks et al., examinant la magnétostratigraphie de la formation ont déterminé que celle-ci était entièrement incluse dans la période du superchron normal du Crétacé, qui dura jusqu'à la fin du Santonien, datant ainsi les dépôts à 98 à 83 millions d'années[5].

Parmi les autres dinosaures retrouvés dans le Bayan Shireh, on trouve Alectrosaurus, Segnosaurus, Talarurus et Bactrosaurus.

Restes[modifier | modifier le code]

Achillobator est connu par des os désarticulés mais associés, incluant un bout de mâchoire supérieure avec quelques dents, ainsi que des vertèbres de toutes les sections de la colonne vertébrale, l'os coracoïde, des éléments du pelvis et les quatre membres.

Le pelvis montre des différences avec celui des autres dromaeosauridés. Par exemple, le pubis pointe vers l'arrière dans la même direction que l'ischium (une condition nommée opisthopubie) et a de plus petits bottillons, s'il en possède bien.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Altangerel Perle, Mark A. Norell et Jim Clark, « A new maniraptoran theropod - Achillobator giganticus (Dromaeosauridae) - from the Upper Cretaceous of Burkhant, Mongolia », Contributions of the Mongolian-American Paleontological Project, vol. 101,‎ , p. 1–105.
  2. a et b (en) P. Senter, J. I. Kirkland, D. D. Deblieux, S. Madsen et N. Toth, « New Dromaeosaurids (Dinosauria: Theropoda) from the Lower Cretaceous of Utah, and the Evolution of the Dromaeosaurid Tail », PLoS ONE, vol. 7, no 5,‎ , e36790 (PMID 22615813, PMCID 3352940, DOI 10.1371/journal.pone.0036790).
  3. (en) P. Godefroit, P. J. Currie, H. Li, C. Y. Shang et Z.-M. Dong, « A new species of Velociraptor (Dinosauria: Dromaeosauridae) from the Upper Cretaceous of northern China », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 28, no 2,‎ , p. 432-438.
  4. (en) T. Jerzykiewicz et D. A. Russell, « Late Mesozoic stratigraphy and vertebrates of the Gobi Basin », Cretaceous Research, vol. 12, no 4,‎ , p. 345-377 (DOI 10.1016/0195-6671(91)90015-5).
  5. (en) J. F. Hicks, D. L. Brinkman, D. J. Nichols et M. Watabe, « Paleomagnetic and palynological analyses of Albian to Santonian strata at Bayn Shireh, Burkhant, and Khuren Dukh, eastern Gobi Desert, Mongolia », Cretaceous Research, vol. 20, no 6,‎ , p. 829-850.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]