Absolute Management

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Absolute Management
logo de Absolute Management

Création 11 juillet 1990
Fondateurs Anne Claverie et Philippe Zdar Cerboneschi
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Anne Claverie
Activité Producteur, Éditeur de musique
Produits Disques
Filiales Auteur Maximum, accelera son

Absolute Management est une société indépendante française d'édition et de production musicales située à Paris et spécialisée dans le développement de la carrière d'artistes issus de la nouvelle scène française. Créée à l'origine comme société de management en 1990 par Anne Claverie et Philippe Zdar Cerboneschi, son activité a été transformée en 2002 avec la création d'une division édition "Auteur Maximum", et d'une division production "Accelera son"[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Absolute Management a été créée le par Anne Claverie et Philippe Zdar Cerboneschi. Ensemble, ils « managent » différents artistes comme Étienne Daho, les Valentins, Native, Doriand. Grâce à l’association de leur profil respectif, ils sont parmi les premiers en France à représenter également des ingénieurs du son, musiciens, et réalisateurs artistiques (parmi lesquels Dimitri from Paris, Etienne de Crécy, Renaud Létang, Hubert Blanc Francard (dit "Boom Bass")[2], Jean Lamoot[3])

En 1997, Anne Claverie rachète à Philippe Zdar ses parts de la société et devient l'unique actionnaire de celle-ci[4].
À partir de 1999, elle réduit son catalogue d’artistes et garde seulement les Valentins en management. L'activité de la société s'oriente vers le conseil et la négociation de contrats, toujours pour les artistes, auteurs, réalisateurs, ingénieurs du son et labels. (Alain Lanty, Michel Olivier, Marc Collin, Jean-Louis Piérot).

En 2002, la société prend un nouveau tournant pour se consacrer avant tout à l’édition musicale avec la création du catalogue éditorial Auteur Maximum[1]. Bien que développant ces nouvelles activités, Anne Claverie reste l’agent artistique de Jean-Louis Piérot (arrangeur/réalisateur, entre autres pour Daho, Bashung, Tété, Miossec, Renan Luce, Kaolin,Bénabar.

En 2003 Absolute management devient l’agent d’Olivia Ruiz pour une période d’un an.

La même année, Auteur Maximum prend en charge le développement de la carrière de Pauline Croze, jeune auteur-compositeur-interprète, qui sera suivi en 2004 par la production de son premier album produit par le label de la société, Accelera son (avec cet album, Pauline Croze a été nommée au Prix Constantin en 2005, 2 fois aux Victoires de la musique en 2006, et a reçu le prix Adami-Bruno Coquatrix 2006[1]. L’album s’est vendu à plus de 150 000 exemplaires).

À partir de 2004 Absolute Management développe plusieurs projets éditoriaux et de production :

  • coédition avec Naïve de Pierre Rougean du groupe Milo[5]. (2004)
  • édition du groupe Montpelliérain "Scotch et Sofa" (vainqueur du tremplin 2006 du festival Muzik’elles)[6].
  • production et coédition de l'album du groupe marseillais Susan, vainqueur du RTL2 Pop/Rock Tour 2005 (album sorti en 2007 et en licence chez MVS Records/Anticraft)[1].

En sort le deuxième album de Pauline Croze, « Un bruit qui court », dont les ventes sont proches du disque d'or.
Parallèlement la société est devenue éditrice de l’auteur-compositeur-interprète Ludéal dont deux albums sont sortis chez Sony en 2007 et 2010[1].

En 2008 Absolute management signe en édition l’artiste auteur-compositeur-interprète et photographe Nicolas Comment.
Un livre/disque « Est-ce l’Est (Berliner Romanze) » produit par Jean-Louis Piérot et totalement réalisé par l’artiste est sorti en aux éditions Filigranes. Un album « Nous étions Dieu » produit par Marc Collin (du projet "Nouvelle Vague") et distribué par Discograph/Wagram est sorti en [7].

En 2011 débute la collaboration avec le groupe « Young Michelin » (vainqueurs du CQFD Inrocks 2010) qui en fin d’année change de nom (sous la pression de la marque de pneus) pour s’appeler « ALINE ». Absolute devient éditeur du groupe, et coproducteur avec les sociétés « Smith en Face » (Jérôme Pierdet, producteur de clip, court métrage, pub), et "Probe Laze it" la société de Jean-Louis Piérot (qui réalise l’album) et Philippe Balzé ingénieur du son (qui s’occupe de l’enregistrement et du mixage). Un premier EP sort en , et un album le très bien accueilli par la critique (avec le mini hit "Je bois et puis je danse"). Une longue tournée avec le soutien du FAIR (sélection 2013), avec des dates au Café de la Danse, à la Maroquinerie, l'Alhambra, la Flèche d'or, etc. se poursuit jusqu'en 2014.

Le , sort l’album « Retrouvailles » chez Bonsai/Harmonia Mundi édité par Absolute management et regroupant des textes du poète et collectionneur d’art Bernard Lamarche-Vadel, mis en musique et interprétés par Nicolas Comment et Xavier Waechter.

En 2012, l'artiste Perez[8] (ancien leader du groupe Adam Kesher) signe en édition chez Auteur Maximum. Un EP 4 titres vinyle/digital sort chez le label DIRTY en . Mais en septembre c'est Accelera son, la branche production d'Absolute management, qui signe l'artiste pour enregistrer son premier album pendant l'hiver 2013/2014 avec Pierrick Devin et Jean-Louis Piérot à la coréalisation (avec Perez). Philippe ZDar mixe le titre "Une Autre fois".

Au printemps 2014, Absolute management signe l'album de Perez en licence chez Barclay/Universal.

Fin 2013, Absolute réalise une nouvelle signature éditoriale avec l'artiste Jeremy Derrien. Ils préparent ensemble une série de pré-productions avec le soutien de la Sacem.

Divisions[modifier | modifier le code]

Auteur Maximum (édition)[modifier | modifier le code]

Catalogue éditorial de la société, comprenant entre autres Les Valentins, Pauline Croze, Ludéal, Nicolas Comment, Aline, Perez, Jeremy Derrien

Accelera son (production)[modifier | modifier le code]

Label de la société ayant produit Pauline Croze, Susan, Aline, Perez

Principaux artistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liste des métiers de la musique