Abritus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abritus
Image illustrative de l'article Abritus
Localisation
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Coordonnées 43° 31′ 16″ nord, 26° 33′ 06″ est

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

(Voir situation sur carte : Bulgarie)
Abritus
Abritus

Abritus est une cité romaine fondée située dans la province romaine de Mésie, proche de la moderne Razgrad (Bulgarie)[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée à la fin du Іe siècle ap. J.-C. comme un camp militaire sur les ruines d’un vieux site thrace. Les auteurs antiques mentionnent Abritus pour la bataille qui a eu lieu aux alentours en 251, où l’empereur Trajan Dèce a trouvé la mort[3],[4]. Au ІVe siècle, sur une superficie de 140 ares a été construite une forteresse, une muraille épaisse de 3 mètres et haute de 12 mètres, avec 4 portes et 35 tours défensives. Pendant le Ve-VIe siècle, la ville était un important foyer du christianisme et reste un siège titulaire pour les Églises actuelles. Elle a été détruite par les Avares et les Slaves à la fin du VІe siècle.

Autres[modifier | modifier le code]

l'Abrytusite, un genre d'ammonite, doit son nom à la ville d'Abritus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Teofil Ivanov & Stoyan Stoyanov (1985), ABRITVS - Its History and Archaeology, Razgrad: Cultural and Historical Heritage Directorate
  2. (de)Teofil Ivanov (1963), Archäologische Forschungen in Abrittus: (1953-1961), Sofia, BAN
  3. Aurelius Victor, Épitomé de Caesaribus, chapitre XXIX, Vie de Dèce [1]
  4. Edward Gibbon, Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain (chapitre X)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Réserve archéologique Abritus, ville de Razgrad sur Site Officiel du Tourisme de la Bulgarie

(en) D. Adamesteanu: Abrittus (Razgrad) Bulgaria. Abrittus sur The Princeton Encyclopedia of Classical Sites Stillwell, Richard. MacDonald, William L. McAlister, Marian Holland eds. Princeton, N.J.: Princeton University Press, 1976.

Sur les autres projets Wikimedia :