Abbaye de Disibodenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye du Disibodenberg
Image illustrative de l'article Abbaye de Disibodenberg
Les ruines de l'abbaye du Disibodenberg
Présentation
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Début de la construction après 700
Fin des travaux avant 1500
Style dominant Architecture romane
Architecture gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Département Mont-Tonnerre
Ville Odernheim am Glan
Coordonnées 49° 46′ 40″ nord, 7° 42′ 15″ est

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Abbaye du Disibodenberg

L'abbaye Mons Sancti Disibodi, près de Odernheim am Glan, est une abbaye au confluent des rivières de Nahe et de Glan. C'est l'abbaye où vécu pendant 39 ans la religieuse bénédictine mystique, compositrice et femme de lettres franconienne, sainte de l'Église catholique du XIIe siècle Hildegarde de Bingen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère fut fondé au VIIe siècle par Saint Disibod, qui vint d’Écosse y chercher la solitude. Son exemple lui attira des disciples auxquels il donna la règle de Saint Benoît.

Ce monastère a souffert plusieurs révolutions pendant trois siècles.

Enfin, en l'an 1259, on y introduisit l'institut de Citeaux, mais l'hérésie l'en chassa en l'an 1576. Cependant on vit depuis ce temps-là quelques Abbés de Disenberg. Juan Caramuel y Lobkowitz conserva ce titre et quelques revenus jusqu'à l'an 1648, dont il fut privé en conséquence du traité de Westphalie.

Architecture[modifier | modifier le code]

Plan des ruines de l'abbaye

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]