ATS D5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
ATS D5
ATS D5
ATS D5
Présentation
Équipe Team ATS
Constructeur Drapeau de l'Allemagne ATS
Année du modèle 1981
Concepteurs Hervé Guilpin, Tim Wadrop
Spécifications techniques
Châssis Aluminium monocoque
Nom du moteur Ford Cosworth DFV
Cylindrée 2 993 cm3
Orientation du moteur 8 cylindres en V à 90°
Boîte de vitesses Hewland FGA 400
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à disque
Poids 585 kg
Dimensions Empattement : 2 718 mm
Voie avant : 1 826 mm
Voie arrière : 1 727 mm
Carburant Shell
Pneumatiques Avon, Goodyear, Michelin
Partenaires Copec, Liqui Moly
Histoire en compétition
Pilotes 1981
9. Drapeau de la Suède Slim Borgudd
10. Drapeau des Pays-Bas Jan Lammers
1982
9. Drapeau de l'Allemagne Manfred Winkelhock
10. Drapeau du Chili Eliseo Salazar
Début Grand Prix automobile de Belgique 1981
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
27000
Championnat constructeur 12e avec 4 points en 1982
Championnat pilote Eliseo Salazar: 23e
Manfred Winkelhock: 24e

Chronologie des modèles (1981 - 1982)

L'ATS D5 est une monoplace de Formule 1, engagée par l'écurie ATS, ayant couru une partie du championnat du monde de Formule 1 1981 et la totalité du championnat du monde de Formule 1 1982. En 1981, ses pilotes sont Slim Borgudd et Jan Lammers et, en 1982, Manfred Winkelhock et Eliseo Salazar.

Historique[modifier | modifier le code]

Eliseo Salazar devant Jan Lammers lors du Grand Prix des Pays-Bas 1982, Salazar termine treizième derrière son coéquipier.

En 1980, Jo Ramirez devient team manager de l'écurie et recrute Marc Surer et Jan Lammers comme pilotes. Ils commencent la saison au volant de la D3 en attendant la mise au point de sa remplaçante. Les D3 et D4 n'inscrivent aucun point en douze courses.

En 1981, faute de budget de développement, la D4 doit commencer la saison et ATS recrute le pilote payant Slim Borgudd qui permet de compléter le budget. Le Suédois inscrit le seul point de l'écurie à l'occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone, au volant de la nouvelle D5.

En 1982, Borgudd est remplacé par Manfred Winkelhock et ATS inscrit une seconde monoplace confiée à Eliseo Salazar. Malgré un très faible budget, les pilotes réalisent des prouesses malgré une disqualification au Grand Prix de Saint-Marin 1982 pour poids non conforme. Winkelhock termine cinquième à Jacarepagua au Brésil et est imité par Salazar au Grand Prix Saint Marin à Imola. La D5 demeurant une voiture peu fiable, ces quatre points sont les seuls inscrits, permettant à ATS de terminer douzième au championnat, devant Osella et derrière Arrows.

Les deux pilotes finissent vingt-troisième et vingt-quatrième, derrière Mauro Baldi et devant Bruno Giacomelli.