Grand Prix automobile de Monaco 1982

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix de Monaco 1982
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 76
Longueur du circuit 3,312 km
Distance de course 251,712 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Riccardo Patrese,
Brabham-Ford,
h 54 min 11 s 259
(vitesse moyenne : 132,262 km/h)
Pole position René Arnoux,
Renault,
min 23 s 281
(vitesse moyenne : 143,168 km/h)
Record du tour en course Riccardo Patrese,
Brabham-Ford,
min 26 s 354
(vitesse moyenne : 138,074 km/h)

Résultats du Grand Prix de Monaco 1982, couru sur le circuit de Monaco le 23 mai 1982.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Brabham-Ford 76 1 h 54 min 11 s 259 2 9
2 28 Drapeau de la France Didier Pironi Ferrari 75 Allumage 5 6
3 22 Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris Alfa Romeo 75 Panne d'essence 7 4
4 12 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Lotus-Ford 75 + 1 tour 11 3
5 11 Drapeau de l'Italie Elio De Angelis Lotus-Ford 75 + 1 tour 15 2
6 5 Drapeau de l'Irlande Derek Daly Williams-Ford 74 Boîte de vitesses 8 1
7 15 Drapeau de la France Alain Prost Renault 73 Accident 4
8 4 Drapeau du Royaume-Uni Brian Henton Tyrrell-Ford 72 + 4 tours 17
9 29 Drapeau de la Suisse Marc Surer Arrows-Ford 70 + 6 tours 19
10 3 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Tyrrell-Ford 69 Suspension 9
Abd. 6 Drapeau de la Finlande Keke Rosberg Williams-Ford 64 Suspension 6
Abd. 8 Drapeau de l'Autriche Niki Lauda McLaren-Ford 56 Pression d'huile 12
Abd. 1 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Brabham-BMW 49 Boîte de vitesses 13
Abd. 7 Drapeau du Royaume-Uni John Watson McLaren-Ford 35 Fuite d'huile 10
Abd. 9 Drapeau de l'Allemagne Manfred Winkelhock ATS-Ford 31 Différentiel 14
Abd. 26 Drapeau de la France Jacques Laffite Ligier-Matra 29 Tenue de route 18
Abd. 25 Drapeau des États-Unis Eddie Cheever Ligier-Matra 27 Fuite d'huile 16
Abd. 10 Drapeau du Chili Eliseo Salazar ATS-Ford 22 Extincteur 20
Abd. 16 Drapeau de la France René Arnoux Renault 14 Tête à queue 1
Abd. 23 Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli Alfa Romeo 4 Transmission 3
Nq. 30 Drapeau de l'Italie Mauro Baldi Arrows-Ford Non qualifié
Nq. 33 Drapeau des Pays-Bas Jan Lammers Theodore-Ford Non qualifié
Nq. 17 Drapeau de l'Allemagne Jochen Mass March-Ford Non qualifié
Nq. 35 Drapeau du Royaume-Uni Derek Warwick Toleman-Hart Non qualifié
Nq. 31 Drapeau de la France Jean-Pierre Jarier Osella-Ford Non qualifié
Nq. 14 Drapeau de la Colombie Roberto Guerrero Ensign-Ford Non qualifié
Npq. 36 Drapeau de l'Italie Teo Fabi Toleman-Hart Non préqualifié
Npq. 32 Drapeau de l'Italie Riccardo Paletti Osella-Ford Non préqualifié
Npq. 18 Drapeau du Brésil Raul Boesel March-Ford Non préqualifié
Npq. 20 Drapeau du Brésil Chico Serra Fittipaldi-Ford Non préqualifié
Npq. 19 Drapeau de l'Espagne Emilio de Villota March-Ford Non préqualifié

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • 1re victoire de sa carrière pour Riccardo Patrese.
  • 27e victoire pour Brabham en tant que constructeur.
  • 147e victoire pour Ford Cosworth en tant que motoriste.
  • La fin de la course est riche en rebondissements : en tête depuis 59 tours, Alain Prost abandonne sur sortie de piste au 74e tour et Riccardo Patrese prend le commandement ; il fait un tête-à-queue au tour suivant et laisse la tête de l'épreuve à Didier Pironi qui tombe en panne. Andrea de Cesaris qui récupère la première place doit la laisser à Derek Daly qui abandonne aussi. Reparti grâce à l'aide des commissaires, Riccardo Patrese remporte la course.
  • Une seule Ferrari est engagée à la suite de la mort du Canadien Gilles Villeneuve décédé aux essais qualificatifs du Grand prix précèdent à Zolder en Belgique.