Shi Tennō-ji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Temple de Shitennō-ji
Shitennoji03s3200.jpg

Temple Shitennō-ji

Date de fondation
593
Fondateur(s)
Adresse
Site web
Coordonnées
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la préfecture d'Osaka
voir sur la carte de la préfecture d'Osaka
Red pog.svg

Le Shi Tennō-ji (四天王寺?) est un temple bouddhiste situé dans la ville d'Osaka, au Japon.

Historique[modifier | modifier le code]

Le prince Shôtoku fait construire ce temple en 593 et fait appel à la société de construction Kongō Gumi. Il le dédie aux quatre dieux rois gardiens des horizons, les Shi Tennō, en remerciement pour sa victoire contre le clan Monobe[1]. Il s'agit du plus vieux temple officiellement administré au Japon, bien que les locaux aient été reconstruits au fil des ans. Il comporte plusieurs bâtiments, dont une pagode à cinq niveaux que l'on peut visiter, le pavillon kôdô décoré de fresques de Gakuryo Nakamura (1890-1969)[1].

C'est aussi le site d'un important marché aux puces le 21 de chaque mois, où devins et guérisseurs offrent également leurs services[2].

Le Shi Tennō-ji est à dix minutes à pied de la gare de Tennoji, sur les réseaux JR, Midōsuji et Tanimachi. Il a donné son nom à l'arrondissement Tennōji-ku.

Le temple possède plusieurs objets historiques précieux, qui sont exposés dans son "Treasure Hall"[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b G.L.M., Shitennôji. Quatre rois et un prince, Guide Japon 7/2/2013.
  2. Nanzan Institute for Religion & Culture, Photo Archive on Japanese Religions, Street diviners and healers.
  3. T. Kubo, Tiny treasure emerges from centuries-old good luck charm, The Asahi Shimbun (9 mars 2018).

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :