3e étape du Tour de France 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2008.
Tour de France 2008
3e étape
Image illustrative de l'article 3e étape du Tour de France 2008

Saint-Malo à Nantes (208 km)
Résultats de l’étape
1er Drapeau : France Samuel Dumoulin 5 h 05 min 27 s
(40,857 km/h)
2e Drapeau : États-Unis William Frischkorn m.t.
(40,857 km/h)
3e Drapeau : France Romain Feillu m.t.
(40,857 km/h)
Jersey red number.svg Comb. Drapeau : États-Unis William Frischkorn
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jaune Drapeau : France Romain Feillu 13 h 27 min 05 s
(42,374 km/h)
2e Drapeau : Italie Paolo Longo Borghini + 35 s
(42,344 km/h)
3e Drapeau : États-Unis William Frischkorn + 1 min 42 s
(42,285 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vert Drapeau : Luxembourg Kim Kirchen 69 pts
Jersey polkadot.svg M. à pois Drapeau : France Thomas Voeckler 19 pts
Jersey white.svg M. blanc Drapeau : France Romain Feillu 13 h 27 min 05 s
(42,374 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jaune Drapeau : États-Unis Garmin-Chipotle 40 h 24 min 42 s
(42,314 km/h)
Chronologie

La 3e étape du Tour de France 2008 s'est déroulée le 7 juillet. Le parcours de 208 km reliait Saint-Malo à Nantes.

Profil de l'étape[modifier | modifier le code]

Après un départ à Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, les coureurs entrent dans les Côtes-d'Armor au km 5, avant de revenir en Ille-et-Vilaine au km 42,5. Ils arrivent en Loire-Atlantique au km 119,5. Le ravitaillement est effectué à Lieuron, au km 109,5. Avant d'arriver à Nantes, les coureurs entrent dans l'agglomération par Indre, Couëron et Saint-Herblain, avant de passer sous le Pont de Cheviré. Ils rejoignent ensuite le quai de la Fosse, à Nantes, où se juge l'arrivée. Les derniers kilomètres de l'étape sont totalement plats. L'étape ne présente aucune côte répertoriée en 208 km. Trois sprints intermédiaires jalonnent le début du parcours : à Saint-Piat (km 21,5), Bécherel (km 48,5) et Montauban-de-Bretagne (km 62).

La course[modifier | modifier le code]

Dès le départ réel de l'étape, donné sur le barrage de la Rance, le coureur américain William Frischkorn lance une attaque. Il est rejoint par trois autres coureurs, l'italien Paolo Longo Borghini et les français Samuel Dumoulin et Romain Feillu. Ce dernier, qui compte 18 secondes de retard sur le maillot jaune, Alejandro Valverde, est le mieux placé au classement général. L'échappée se développe sans que le peloton réagisse et elle compte jusqu'à 14 minutes et 50 secondes d'avance après 64 kilomètres de course[1].

Sous l'effet du travail des équipes Team Columbia, Crédit agricole et Liquigas en tête du peloton, l'avance des quatre coureurs se réduit alors peu à peu (9 minutes et 50 secondes au km 103). Les formations La Française des jeux et Bouygues Telecom se joignent à la poursuite mais, à 40 km de l'arrivée, les échappés comptent encore 6 minutes et 25 secondes d'avance sur le peloton. Le vent fort et la pluie perturbent la course qui devient favorable aux échappés dans les derniers kilomètres. À défaut de revenir sur la tête de course, le peloton tente de limiter son retard mais des cassures se forment en son sein en fin de course. La Quick Step prend alors la tête du premier peloton pour empêcher le retour de deux groupes retardés.

Dans le final, dans les rues de Nantes, Longo Borghini est décroché par ses compagnons d'échappée qui se disputent le sprint final. Dumoulin l'emporte devant Frischkorn et Feillu. Un premier peloton arrive avec un retard de 2 minutes et trois secondes, réglé au sprint par Robbie McEwen devant Erik Zabel, Óscar Freire et le vainqueur de la veille Thor Hushovd. Un deuxième groupe comprenant notamment Denis Menchov et Riccardo Riccò finit à 2 minutes et 41 secondes des vainqueurs et un troisième groupe à 4 minutes et 55 secondes[2]. Samuel Dumoulin signe ainsi sa première victoire d'étape dans un grand tour et Romain Feillu s'empare à la fois du maillot jaune et du maillot blanc. Ses compagnons d'échappée, Longo Borghini et Frishkorn suivent au classement général à 35 secondes et 1 minute 42. Alejandro Valverde est quatrième à 1 minute 45. Les maillots vert et à pois restent sur les épaules de Kim Kirchen et Thomas Voeckler.

À 23 kilomètres de l'arrivée, une chute impliquant Nicki Sørensen, Matthieu Sprick et Ángel Gómez a provoqué l'abandon de ce dernier[1].

Sprints intermédiaires[modifier | modifier le code]

Premier Drapeau : France Samuel Dumoulin 6 pts.
Deuxième Drapeau : Italie Paolo Longo Borghini 4 pts.
Troisième Drapeau : France Romain Feillu 2 pts.
  • 2. Sprint intermédiaire de Becherel (kilomètre 48,5)
Premier Drapeau : Italie Paolo Longo Borghini 6 pts.
Deuxième Drapeau : France Romain Feillu 4 pts.
Troisième Drapeau : États-Unis William Frischkorn 2 pts.
Premier Drapeau : États-Unis William Frischkorn 6 pts.
Deuxième Drapeau : France Romain Feillu 4 pts.
Troisième Drapeau : France Samuel Dumoulin 2 pts.

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Classement de la 3e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Samuel Dumoulin FRA Cofidis en 5 h 05 min 27 s
2e William Frischkorn Jersey red number.svg USA Garmin-Chipotle m.t.
3e Romain Feillu FRA Agritubel m.t.
4e Paolo Longo Borghini ITA Barloworld + 14 s
5e Robbie McEwen AUS Silence-Lotto + 2 min 03 s
6e Erik Zabel GER Team Milram + 2 min 03 s
7e Óscar Freire ESP Rabobank + 2 min 03 s
8e Thor Hushovd NOR Crédit agricole + 2 min 03 s
9e Robert Förster GER Gerolsteiner + 2 min 03 s
10e Mark Cavendish GBR Team Columbia + 2 min 03 s

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Romain Feillu Jersey yellow.svg Jersey white.svg FRA Agritubel en 13 h 27 min 05 s
2e Paolo Longo Borghini ITA Barloworld + 35 s
3e William Frischkorn USA Garmin-Chipotle Jersey yellow number.svg + min 42 s
4e Alejandro Valverde ESP Caisse d'Épargne + min 45 s
5e Kim Kirchen Jersey green.svg LUX Team Columbia + min 46 s
6e Óscar Freire ESP Rabobank + min 46 s
7e Jérôme Pineau FRA Bouygues Telecom + min 46 s
8e David Millar GBR Garmin-Chipotle Jersey yellow number.svg + min 46 s
9e Cadel Evans AUS Silence-Lotto + min 46 s
10e Filippo Pozzato ITA Liquigas + min 46 s

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Kim Kirchen Jersey green.svg LUX Team Columbia 69 points
2e Thor Hushovd NOR Crédit agricole 64 pts
3e Óscar Freire ESP Rabobank 55 pts

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thomas Voeckler Jersey polkadot.svg FRA Bouygues Telecom 19 points
2e Sylvain Chavanel FRA Cofidis 11 pts
3e Björn Schröder GER Team Milram 9 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Romain Feillu Jersey yellow.svg Jersey white.svg FRA Agritubel en 13 h 27 min 05 s
2e Andy Schleck LUX Team CSC Saxo Bank + min 52 s
3e Yury Trofimov RUS Bouygues Telecom + min 52 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Garmin-Chipotle Jersey yellow number.svg Drapeau des États-Unis États-Unis en 40 h 24 min 42 s
2e Cofidis Drapeau de la France France + 41 s
3e Barloworld Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni + min 16 s

Combativité[modifier | modifier le code]

Drapeau : États-Unis William Frischkorn (Garmin-Chipotle)

Abandon[modifier | modifier le code]

Drapeau : Espagne Ángel Gómez (Saunier Duval-Scott)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b (en) « French fantasy: Dumoulin with win and Feillu yellow », Cyclingnews.com, 7 juillet 2008
  2. Philippe Brunel, « Du soleil dans l'eau froide », L'Équipe, no 19 726,‎ (ISSN 0153-1069)